Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tchad → Tchad : Etude et analyse pour anticiper les crises alimentaires

2012

Tchad : Etude et analyse pour anticiper les crises alimentaires

Tchad

Titre : Tchad : Etude et analyse pour anticiper les crises alimentaires

Anticiper l’impact des crises alimentaires futures et améliorer la sécurité alimentaire de 1 400 familles.

Pays : Tchad

Lieu : Canton de Mimi Goz, zones agropastorales

Dates : août 2012 - juillet 2013

Contexte
18,7 millions de personnes se trouvent actuellement en situation d’insécurité alimentaire au Sahel. Les principales causes de cette crise alimentaire sont un manque de pluie, de faibles niveaux de ressources en eau, de mauvaises récoltes, un manque de pâturages, des prix alimentaires élevés, une chute des rentrées d’argent en provenance des migrants et le conflit dans le nord du Mali. D’après le rapport d’évaluation sur la situation d’urgence au Wadi Fira mené par CARE et datant d’avril 2012, le canton de Mimi Goz fait partie des zones les plus affectées par la crise alimentaire qui touche actuellement la zone sahélienne du Tchad. La combinaison de facteurs comme la faible pluviométrie et sa mauvaise répartition dans le temps et dans l’espace, la présence des criquets et d’oiseaux granivores, la situation à proximité de la zone saharienne et le manque de surface cultivable, donne une population très vulnérable.

Objectif
Améliorer la récupération post crise des populations les plus affectées par l’insécurité alimentaire

Activités
Résultat 1 : Surveiller la sécurité alimentaire et anticiper l’impact des crises futures par la mise en place d’une approche économie des ménages.
Résultat 2 : Améliorer la sécurité alimentaire de 1 400 familles affectées par la crise de 2011-2012.

Bénéficiaires : 5 600 personnes parmi les plus vulnérables

Financeurs : ECHO : Direction générale de l’aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne

Budget  : 550 000 €

CARE France

Page publiée le 20 février 2014, mise à jour le 6 avril 2018