Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Ghana → PROMISE - Améliorer la nutrition et renforcer le rôle des femmes | Ghana

2012

PROMISE - Améliorer la nutrition et renforcer le rôle des femmes | Ghana

Ghana

Titre : PROMISE - Améliorer la nutrition et renforcer le rôle des femmes | Ghana

Pays : Ghana

Lieu : Districts de Garu-Tempane et de Mamprusi Est au nord du Ghana.

Dates : 2012-2016

Contexte
Le projet de CARE PROMISE, en cours dans le nord du Ghana, vise à habiliter les femmes à assumer un rôle plus important dans la promotion d’une meilleure nutrition au sein de leurs ménages et communautés. À la merci des aléas climatiques et en raison de la faible diversité des cultures, la disponibilité d’aliments sains varie considérablement d’une année à l’autre et d’un foyer à l’autre. Ce sont surtout les femmes qui s’occupent de la production des denrées alimentaires pour le foyer. Elles assument un rôle majeur dans le développement économique de leur ménage. Pourtant, elles ont un accès et un contrôle relativement limités sur les ressources productives (c.-à-d. les semences, l’engrais, etc.) et leur voix trouve peu d’écho dans le processus de prise de décision de la communauté et du foyer. Tous ces facteurs ont une incidence directe sur leur capacité d’avoir accès aux aliments nutritifs.

Résultats attendus
Amélioration de l’alimentation de plus de 29 000 personnes des districts de Garu-Tempane et de Mamprusi Est au nord du Ghana.
Renforcer le rôle de plus de 4 480 femmes et jeunes filles dans la production et la commercialisation du soja et du niébé.

Activités
1. Aider les femmes à disposer des technologies qui leur permettront de cultiver le soja et le niébé.
2. Enseigner aux femmes comment intégrer le soja et le niébé aux repas nutritifs.
3. Fournir aux agricultrices de la formation ainsi que des trousses d’initiation à l’agriculture.
4. Avoir recours à l’initiative innovante des associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC) pour augmenter les possibilités de revenus des femmes et de leurs familles..
5. Aider à améliorer le statut des femmes au sein de la communauté et renforcer leurs compétences en leadership par la création d’associations locales destinées à défendre les droits de la femme.
6. Coopérer avec les autorités du district pour s’assurer que les considérations relatives au genre soient prises en compte dans la planification et le développement de l’économie locale.

Bénéficiaires : 29 855 personnes

Commanditaires : Ce projet est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD).

Budget Global  :

CARE Canada

Page publiée le 20 février 2014, mise à jour le 16 avril 2018