Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Zimbabwe → ARNI – Améliorer la santé et la nutrition des femmes et des enfants vulnérables | Zimbabwe

2012

ARNI – Améliorer la santé et la nutrition des femmes et des enfants vulnérables | Zimbabwe

Zimbabwe

Titre : ARNI – Améliorer la santé et la nutrition des femmes et des enfants vulnérables | Zimbabwe

Pays : Zimbabwe

Dates : 2012-2015

Contexte
En formant et en éduquant les fermiers, les travailleurs de la santé et les familles, le projet ARNI de CARE au Zimbabwe vise à garantir l’accès à une alimentation saine et nutritive pour les mères et les enfants. L’inégalité, couplée à des difficultés économiques, affecte considérablement les mères et les enfants au Zimbabwe. Selon les récentes estimations, sur 1000 000 naissances, 570 mères mourront durant l’accouchement. (UNFPA, 2010) De plus, chaque année, 80 enfants de moins de cinq ans sur 1 000 mourront. (UNICEF, 2010) L’accès à une alimentation nutritive joue un rôle important dans la réduction de ces statistiques et la promotion de la santé maternelle et infantile.

Objectifs
1 . Améliorer les saines habitudes alimentaires que les mères et les prestataires de soins adoptent pour les enfants de moins de deux ans.
2. Accroitre l’égalité des sexes dans la consommation d’aliments sains et nutritifs.
3. Renforcer l’autonomisation des femmes en leur enseignant les bonnes pratiques de santé et en encourageant leur participation à la prise de décision du ménage en ce qui concerne le budget et la santé.

Activités
Dans le cadre de ce projet CARE va :
1. Améliorer les compétences et les connaissances des travailleurs de la santé locaux en leur apportant une formation sur l’allaitement et la préparation des aliments.
2. Intervenir auprès des fermiers et des formateurs agricoles pour développer leurs connaissances en matière de production d’aliments nutritifs.
3. Encourager les agriculteurs qui cultivent des jardins potagers communautaires à accroître leur capacité à produire et transformer des aliments nutritifs.
4. Améliorer la capacité des travailleurs de la santé du village à aider les mères et les prestataires de soins à mieux surveiller la croissance des enfants et à faciliter l’accès et l’utilisation des services de soins postnatals.
5. Se servir de son fameux modèle d’Associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC) pour augmenter les revenus des femmes afin qu’elles soient plus à même de se procurer une bonne alimentation et des soins de santé adéquats.
6. Inviter les autorités religieuses et les groupes communautaires à promouvoir et encourager les changements de comportement au sein de leur communauté et à s’assurer que ces changements persistent après la fin du projet.

Bénéficiaires : 294 700

Commanditaires : Ce projet est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise de le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD).

CARE Canada

Page publiée le 21 février 2014, mise à jour le 3 avril 2018