Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Augmentation de la capacité de production du barrage de Ziga et extension du réseau d’adduction et de distribution d’eau potable à Ouagadougou (Burkina Faso)

2013

Augmentation de la capacité de production du barrage de Ziga et extension du réseau d’adduction et de distribution d’eau potable à Ouagadougou (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Augmentation de la capacité de production du barrage de Ziga et extension du réseau d’adduction et de distribution d’eau potable à Ouagadougou (Burkina Faso)

Numéro de projet : CBF1186

Date d’octroi du financement : 16/10/2013

Pays de réalisation : Burkina Faso

Bénéficiaire : OFFICE NATIONAL DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT

Résumé du projet
Le Projet vise à améliorer la qualité du service d’eau potable et le développement de l’accès et ainsi réduire les inégalités et risques sanitaires.
Le Projet retenu, issu du Schéma Directeur de Ziga actualisé, comporte trois composantes : I. Composante travaux : Le système de production ; Le stockage et le système d’adduction ; Le système de distribution II. Composante renforcement des capacités : Au niveau de l’organisation de l’exploitation ; Au niveau de l’organisation de la maitrise d’ouvrage des investissements ; Au niveau de l’audit des activités de l’ONE III. Composante promotion de l’hygiène

Capacité de stockage financée : 16 800 m3 Extension de réseau financée : 70 km de réseaux primaires, 688 km de réseaux secondaires et tertiaires. Nombre de personnes sensibilisées à l’hygiène : 2,3 millions d’habitants.

Objectifs
Le Projet « Ziga II », couvrant la période 2014-2018, a pour objectifs spécifiques (i) de répondre à la demande en eau potable de la population à l’horizon 2022 (environ 250 000 m3 /jour) et (ii) d’étendre l’accès à l’eau potable dans les quartiers périphériques de la ville de Ouagadougou.

Groupes cibles : Le projet vise principalement des populations précaires, vivant dans les quartiers les plus périphériques de Ouagadougou

Montant global du projet : 75 000 000,00 € Financement de l’AFD : 30 000 000,00 € Forme de concours : PRET

Présentation : AFD

Page publiée le 23 février 2014, mise à jour le 14 mai 2019