Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Projet d’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement dans les communes d’Aribinda, Gorgadji, Mansila, Markoye, Seytenga et Titabé (Burkina Faso)

2014

Projet d’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement dans les communes d’Aribinda, Gorgadji, Mansila, Markoye, Seytenga et Titabé (Burkina Faso)

Burkina Faso

Agence Française de Développement

Titre : Projet d’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement dans les communes d’Aribinda, Gorgadji, Mansila, Markoye, Seytenga et Titabé (Burkina Faso)

Numéro de projet : CBF1210

Date d’identification validée : 13/01/2014

Pays de réalisation : Burkina Faso

Bénéficiaire : EAU VIVE

Résumé du projet

Le projet vise à : _ 1) améliorer l’offre de services d’eau potable au cours des 36 premiers mois à travers les activités suivantes : i) la réhabilitation de 120 forages équipés de pompes à motricité humaine ; ii) le renforcement des équipements de distribution sur 44 forages existants ; iii) la réalisation de 20 forages équipés de fontaines publiques améliorées dans les zones de forte densité de population ; iv) la mise en place ou le renforcement de structures de gestion de points d’eau ; v) la mise en place d’une filière efficace d’entretien et de maintenance ;
2) améliorer l’offre de services d’assainissement au cours des 36 premiers mois à travers les activités suivantes : i) la construction de 2000 latrines familiales améliorées ; ii) la construction de 12 blocs de latrines dans des lieux publics ; iii) la mise en place d’un système de gestion des latrines publiques iv) la formation et l’équipement des artisans maçons locaux pour la diffusion des latrines
3) promouvoir l’hygiène de base au cours des 48 mois d’interventions, auprès des populations des zones cibles par des activités de sensibilisation, d’éducation et de communication ; _ 4) renforcer les capacités communales pour l’exercice des compétences eau et assainissement au cours des 48 mois d’intervention

Bénéficiaires : 71 400 bénéficiaires directs pour l’accès à l’eau potable ; 20 000 personnes ont accès à des latrines améliorées et les entretiennent ; 50 000 personnes ont accès à des compétences techniques pour réaliser des latrines améliorées à faible coût ; 6 communes disposent de capacités pour la maîtrise d’ouvrage de l’eau et de l’assainissement des services techniques renforcés.

Financement
Montant global du projet : 2 457 022,00 €
Contribution de l’AFD : 360 000,00 €
Forme de concours : Subvention

Agence Française de Développement

Page publiée le 23 février 2014, mise à jour le 27 mai 2017