Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Améliorer la sécurité alimentaire des collectivités rurales pauvres du Ghana, du Mali, de la Sierra Leone et du Sénégal

2012

Améliorer la sécurité alimentaire des collectivités rurales pauvres du Ghana, du Mali, de la Sierra Leone et du Sénégal

Multi pays

Titre : Améliorer la sécurité alimentaire des collectivités rurales pauvres du Ghana, du Mali, de la Sierra Leone et du Sénégal

Numéro de projet : S065429-001

Début — Fin : 2012-04-24 — 2017-08-30

Pays/Région : Ghana : 28 % ; Mali : 26 % ; Sierra Leone : 26 % ; Sénégal : 20 %

Agence d’exécution — Partenaire : Vision Mondiale Canada

Description
Le projet vise à améliorer la sécurité alimentaire des habitants des collectivités rurales pauvres du Ghana, du Mali, de la Sierra Leone et du Sénégal et à faire en sorte que ces gens aient accès à suffisamment d’aliments sains et nutritifs. Il vise également à accroître l’adoption de pratiques agricoles qui assurent un mode de subsistance durable, la consommation d’aliments sains, en particulier pour les femmes et les enfants, ainsi que l’efficacité et l’utilisation des services d’assistance technique en agriculture. Les activités du projet comprennent la formation des agriculteurs sur les meilleures pratiques d’élevage, la production de semences, la lutte antiparasitaire et la détection précoce des maladies. Par ailleurs, la formation est fournie au personnel gouvernemental chargé de l’assistance technique en agriculture, à qui l’on enseigne la planification, la mise en œuvre et le suivi des projets, avec la participation de collectivités et d’agriculteurs locaux. On s’attend à ce qu’environ 45 000 petits agriculteurs et leur famille, et environ 1 400 membres d’associations d’agriculteurs et de groupes d’achats bénéficient du projet sans oublier les autorités agricoles locales.
Vision Mondiale Canada collabore avec des organisations agricoles locales de la société civile pour la mise en œuvre de ce projet dans chaque pays.

Contribution maximale de l’ACDI : 11 056 793 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Page publiée le 3 mars 2014, mise à jour le 22 mai 2019