Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Sécheresse en Afrique de l’est (Djibouti)

2012

Sécheresse en Afrique de l’est (Djibouti)

Djibouti

Titre : Sécheresse en Afrique de l’est (Djibouti)

Début — Fin : 2012-04-26 — 2013-01-31

Numéro de projet : M013728-001

Pays/Région : Djibouti

Agence d’exécution — Partenaire : CARE Canada

Description
Avec l’appui de l’ACDI, CARE répond aux besoins immédiats en matière d’assainissement et d’eau des familles rurales touchées par la sécheresse dans le district d’Ali Sabieh à Djibouti. Grâce à la construction ou à la remise en état de points d’eau (puits et trous de forage) et de latrines, CARE fait en sorte que jusqu’à 20 000 personnes ont accès à un approvisionnement adéquat en eau salubre ainsi qu’à des installations sanitaires appropriées. En outre, 3 500 femmes et filles vulnérables recevront des trousses d’hygiène personnelle.

Contribution maximale de l’ACDI : 600 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

*****************

Numéro de projet : M013642-001

Début — Fin : 2012-01-13 — 2012-06-29

Pays/Région : Djibouti

Agence d’exécution — Partenaire : CARE Canada

Description
Djibouti souffre encore des effets de la pire sécheresse en soixante ans : environ 200 000 personnes, y compris plus de 20 000 réfugiés, ont besoin d’une aide humanitaire. Dans les régions rurales les plus durement touchées, l’insécurité alimentaire et la forte mortalité des animaux d’élevage ont causé des niveaux élevés de malnutrition aiguë et la perte des moyens de subsistance, particulièrement parmi les collectivités pastorales. De plus, l’arrivée de réfugiés qui fuient la famine et le conflit en Somalie, pays voisin, exerce une pression supplémentaire sur les populations locales qui tentent de survivre à la sécheresse. Avec le soutien de l’ACDI, CARE Canada répond aux besoins immédiats de survie d’environ 35 000 personnes parmi les collectivités qui accueillent les réfugiés et d’autres collectivités touchées par la sécheresse dans la région d’Ali Sabieh de Djibouti en améliorant l’accès à l’eau potable et aux installations d’assainissement adéquates. Grâce à des activités comme la remise en état des sources d’eau locales et la construction de latrines adaptées aux coutumes, CARE aide à améliorer la santé des collectivités ciblées et à réduire la propagation des maladies parmi les populations déjà affaiblies par la sécheresse.

Contribution maximale de l’ACDI : 600 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Page publiée le 3 mars 2014, mise à jour le 12 août 2018