Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Programme de protection des moyens de production 2013-2017 (Ethiopie)

2013

Programme de protection des moyens de production 2013-2017 (Ethiopie)

Ethiopie

Titre : Programme de protection des moyens de production 2013-2017 (Ethiopie)

Numéro de projet : A035155-001

Début — Fin : 2013-02-12 — 2017-03-31

Pays/Région : Ethiopie

Agence d’exécution — Partenaire : Banque mondiale

Description
Ce projet représente le soutien continu apporté par le Canada au Programme de protection des moyens de production de l’Éthiopie. Ce programme national aborde certains des facteurs sous-jacents qui contribuent à faire en sorte que de nombreuses personnes vivant en Éthiopie rurale soient incapables de subvenir à leurs besoins alimentaires quotidiens sur une base annuelle. Dirigé par le gouvernement de l’Éthiopie, avec le soutien du Canada et d’autres donateurs, le programme vise à réduire l’état de vulnérabilité chronique dans lequel vivent ces personnes et à leur permettre de parvenir à l’autosuffisance alimentaire. Le programme prévoit des transferts de nourriture ou d’argent aux bénéficiaires pendant certaines périodes de l’année où les denrées alimentaires sont rares. Ainsi, les bénéficiaires ne sont pas obligés de vendre leurs biens limités (animaux d’élevage, matériel agricole) pour survivre jusqu’à la prochaine saison des récoltes.

Les bénéficiaires reçoivent la nourriture ou l’argent en échange de leur travail sur de petits projets communautaires de travaux publics qui contribuent au bien-être de la collectivité concernée. Ces projets, qui sont choisis par les collectivités, peuvent englober les activités suivantes : i) l’aménagement de terrasses et la plantation d’arbres afin d’améliorer la conservation des sols et de restaurer les bassins versants dégradés, de façon à ce que davantage de terres puissent être productives sur le plan agricole ; ii) des initiatives à petite échelle de collecte de l’eau et d’irrigation visant à fournir des sources d’eau pendant la saison de croissance, diminuant ainsi le risque de perdre des récoltes en raison de pluies limitées ; iii) la construction d’infrastructures communautaires comme des routes rurales permettant aux agriculteurs de se rendre aux marchés et d’en revenir, des écoles pour les enfants afin d’accroître les possibilités économiques futures s’offrant à eux ou des centres de santé afin que les personnes soient en santé et qu’elles le demeurent, de sorte qu’elles deviennent des membres productifs de leur collectivité. Des denrées alimentaires sont aussi fournies directement aux bénéficiaires admissibles qui, en raison de leur situation personnelle, ne sont pas en mesure de travailler sur des projets de travaux publics. Au nombre de ces bénéficiaires figurent notamment les orphelins, les femmes enceintes et qui allaitant, les ménages composés de personnes âgées seulement, les jeunes enfants et les mères dans les ménages dirigés par une femme et les personnes atteintes du VIH/sida.

Le soutien financier du Canada à ce programme est fourni par le biais du Programme alimentaire mondial des Nations Unies et de la Banque mondiale.

Contribution maximale de l’ACDI : 100 000 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Page publiée le 4 mars 2014, mise à jour le 14 mai 2018