Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Sécheresse en Afrique de l’Est (Éthiopie) (4 projets)

2012

Sécheresse en Afrique de l’Est (Éthiopie) (4 projets)

Éthiopie

Titre : Éthiopie Sécheresse en Afrique de l’Est (Éthiopie)

A. Médecins Sans Frontières 2012

Numéro de projet : M013729-001

Début — Fin : 2012-04-20 — 2012-12-31

Pays/Région : Éthiopie

Agence d’exécution — Partenaire : MSF - Médecins Sans Frontières

Description
Avec le soutien de l’ACDI, Médecins Sans Frontières (MSF) contribue à répondre aux besoins médicaux immédiats des populations touchées par la sécheresse et les conflits dans la zone de Wardher (région de Somali), dans le Sud-Est de l’Éthiopie. Grâce au soutien apporté à l’hôpital de la ville de Wardher, à quatre centres de soins de santé de districts et à huit cliniques mobiles, MSF permet à la population de la zone de Wardher d’avoir accès à des soins de santé de qualité, ce qui comprend des soins de santé primaires, des services d’urgence, le traitement de la malnutrition aiguë, l’immunisation, des services de santé génésique ainsi que la prise en charge et le traitement de maladies transmissibles.

Contribution maximale de l’ACDI : 1 000 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

B. Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) 2012

Numéro de projet : M013654-001

Début — Fin : 2012-02-07 — 2013-08-31

Pays/Région : Éthiopie

Agence d’exécution — Partenaire : FICR - Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Description
L’Éthiopie souffre encore des effets de la pire sécheresse en soixante ans : environ 4,9 millions de personnes, dont 260 000 réfugiés, ont besoin d’une aide humanitaire. Dans les régions les plus durement touchées, soit le Sud et l’Est du pays, l’insécurité alimentaire et la forte mortalité des animaux d’élevage ont causé des niveaux élevés de malnutrition aiguë et la perte des moyens de subsistance, particulièrement parmi les collectivités pastorales. De plus, l’arrivée de réfugiés qui fuient la famine et le conflit en Somalie, pays voisin, exerce une pression supplémentaire sur les populations locales qui tentent de survivre à la sécheresse. Le soutien du Canada à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) en Éthiopie contribue à répondre aux besoins immédiats de survie des populations qui ont été frappées par la sécheresse dans la région. Grâce à ses interventions multisectorielles à grande portée géographique, la FICR appuie des activités humanitaires dans les domaines de la distribution de nourriture d’urgence, d’eau et de services d’assainissement et de santé qui ciblent plus de 570 000 personnes. Parmi les activités qu’elle soutient, mentionnons la distribution de rations d’aliments supplémentaires, la remise en état des points d’eau et des interventions ciblées en santé et en nutrition.

Contribution maximale de l’ACDI : 1 000 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

C. Vision mondiale Canada 2012

Numéro de projet : M013643-001

Début — Fin : 2012-01-12 — 2013-01-31

Pays/Région : Éthiopie

Agence d’exécution — Partenaire : Vision Mondiale Canada

Description
’Éthiopie souffre encore des effets de la pire sécheresse en soixante ans : environ 4,9 millions de personnes, dont 260 000 réfugiés, ont besoin d’une aide humanitaire. Dans les régions les plus durement touchées, soit le Sud et l’Est du pays, l’insécurité alimentaire et la forte mortalité des animaux d’élevage ont causé des niveaux élevés de malnutrition aiguë et la perte des moyens de subsistance, particulièrement parmi les collectivités pastorales. De plus, l’arrivée de réfugiés qui fuient la famine et le conflit en Somalie, pays voisin, exerce une pression supplémentaire sur les populations locales qui tentent de survivre à la sécheresse. Avec l’appui de l’ACDI, Vision mondiale Canada fournit une aide de survie à environ 15 700 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aigue, de femmes enceintes ou qui allaitent, et d’autres personnes vulnérables, dans les secteurs d’Arsi et du Nord de Shewa de la région de l’Oromiya, en Éthiopie. Vision mondiale contribue à réduire la malnutrition aiguë au moyen d’interventions axées sur l’alimentation thérapeutique et supplémentaire ainsi que sur la sensibilisation communautaire de manière à aider à déceler les cas de malnutrition et à augmenter les connaissances locales sur le traitement approprié.

Contribution maximale de l’ACDI : 1 200 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

D. Aide à l’enfance Canada 2012

Numéro de projet : M013649-001

Début — Fin : 2012-01-09 — 2013-04-15

Pays/Région : Éthiopie

Agence d’exécution — Partenaire : Aide à l’enfance Canada

Description
L’Éthiopie souffre encore des effets de la pire sécheresse en soixante ans : environ 4,9 millions de personnes, dont 260 000 réfugiés, ont besoin d’une aide humanitaire. Dans les régions les plus durement touchées, soit le Sud et l’Est du pays, l’insécurité alimentaire et la forte mortalité des animaux d’élevage ont causé des niveaux élevés de malnutrition aiguë et la perte des moyens de subsistance, particulièrement parmi les collectivités pastorales. De plus, l’arrivée de réfugiés qui fuient la famine et le conflit en Somalie, pays voisin, exerce une pression supplémentaire sur les populations locales qui tentent de survivre à la sécheresse. Avec l’appui de l’ACDI, l’organisation Aide à l’enfance Canada aide à répondre aux besoins humanitaires en eau, en assainissement et en services médicaux d’environ 148 000 personnes dans les collectivités pastorales touchées par la sécheresse de la région de l’Afar dans le Nord-Est de l’Éthiopie. Grâce à son soutien à huit centres de santé, qui comprend la fourniture des médicaments et de l’équipement nécessaires et l’amélioration des installations d’eau et d’assainissement, Aide à l’enfance Canada aide à sauver des vies et à prévenir la propagation des maladies. En remettant en état les points d’eau et en changeant les pratiques de gestion de l’eau dans les collectivités bénéficiaires, Aide à l’enfance leur assure un accès amélioré à l’eau potable, afin de protéger les vies et les moyens de subsistance.

Contribution maximale de l’ACDI : 1 750 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Page publiée le 4 mars 2014, mise à jour le 12 août 2018