Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Crise au Sahel (Niger) 2012 (2 projets)

2012

Crise au Sahel (Niger) 2012 (2 projets)

Niger

Titre : Crise au Sahel (Niger) 2012

  A. Action contre la Faim Canada 2012

Numéro de projet : M013753-001

Début — Fin : 2012-08-20 — 2013-08-31

Pays/Région : Niger

Agence d’exécution — Partenaire : Action contre la Faim

Description _Grâce au soutien de l’ACDI, Action contre la Faim Canada fournit des programmes d’assainissement et d’approvisionnement en eau et offre du soutien en faveur des moyens de subsistance et de la nutrition afin de subvenir aux besoins de plus de 54 420 personnes touchées par la crise alimentaire et nutritionnelle au Niger. Les activités de projets sont axées sur : la remise en état de 19 points d’eau dans des centres de santé des régions de Mayahi et de Keita, des régions qui durement touchées par la crise (36 000 bénéficiaires) ; des programmes communautaires, y compris la remise en état de terres agricoles et l’aide à la réalisation de potagers dans 26 villages affectés par la sécheresse ; et des projets de petite envergure en lien avec l’amélioration des moyens de subsistance pour prévenir la détérioration accrue de la résilience et des mécanismes d’adaptation chez les ménages vulnérables.

Contribution maximale de l’ACDI : 900 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

 B. Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) 2012

Numéro de projet : M013718-001

Début — Fin : 2012-03-28 — 2013-02-28

Pays/Région : Niger

Agence d’exécution — Partenaire : Centre d’étude et de coopération internationale (CECI)

Description
Avec l’appui de l’ACDI, le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) vise à répondre aux besoins immédiats des familles vulnérables ciblées dans les régions fortement affectées par la crise alimentaire et nutritionnelle de Tahoua et Keita, Niger. Les activités portent principalement sur les initiatives génératrices de revenu, y compris "l’argent-contre le travail" et l’entremise des transferts monétaires pour les populations vulnérables en pleine période de soudure ; ainsi que la mise à disposition des semences, des outils, de l’engrais et de la formation agricole afin de permettre aux familles vulnérables de démarrer la campagne de contre-saison.

Contribution maximale de l’ACDI : 2 000 000 $

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Page publiée le 5 mars 2014, mise à jour le 22 mai 2019