Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Soutien aux organisations faitières paysannes de l’Afrique de l’Ouest. Appui à la mise en œuvre de la politique agricole de l’Afrique de l’Ouest (ECOWAP)

2012

Soutien aux organisations faitières paysannes de l’Afrique de l’Ouest. Appui à la mise en œuvre de la politique agricole de l’Afrique de l’Ouest (ECOWAP)

Afrique de l’Ouest

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Soutien aux organisations faitières paysannes de l’Afrique de l’Ouest. Appui à la mise en œuvre de la politique agricole de l’Afrique de l’Ouest (ECOWAP)

La Suisse renforce les capacités des organisations paysannes faîtières de l’Afrique de l’Ouest dans leur engagement pour la professionnalisation des exploitations familiales, la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté rurale.

Pays/Région Afrique de l’Ouest

Durée : 01.08.2012 au 31.12.2014

Acteurs : Les Exploitations familiales 。Les Partenaires techniques et financiers 。Les Organisations non gouvernementales

Partenaires : Le Réseau des organisations paysannes et producteurs de l’afrique de l’ouest 。Le Réseau bilital maroobé 。Le Réseau des organisations d’éléveurs et pasteurs de l’afrique 。 L’Association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savanne 。La Communauté économique des états de l’afrique de l’ouest 。Le Hub-rural.

Contexte
Plus du 60% des Ouest Africains qui vivent en milieu rural tirent leurs revenus de l’agriculture. A elles seules, les exploitations familiales représentent près du 90% de la production. Cependant, l’aridité des terres, le manque de sécurité foncière, les conflits entre les différents utilisateurs des terres et les obstacles liés à la commercialisation des produits rendent ces exploitations peu rentables. D’autant que les organisations paysannes faîtières manquent de moyens pour offrir un soutien efficace aux agriculteurs. Dans ce contexte, et en parallèle aux projets qu’elle soutient dans les différents pays de la région, la Suisse offre son appui à la mise en œuvre d’une politique agricole en Afrique de l’Ouest (ECOWAP). Elle entend ainsi contribuer à la modernisation des exploitations familiales et à une meilleure défense de leurs intérêts au niveau des politiques régionales et par pays.

Présentation
Plaidoyer en faveur des paysans
Ce vaste programme, destiné à améliorer la sécurité alimentaire et les revenus des populations du Sahel, met l’accent sur le renforcement des organisations paysannes faîtières de l’Afrique de l’Ouest afin qu’elles puissent mener un plaidoyer efficace en faveur de leur implication dans la mise en œuvre de la politique agricole de la région. Dotées de davantage de moyens, elles sont également plus à même de défendre les intérêts de leurs membres par pays (reconnaissance du statut de paysan, accès aux financements agricoles, approvisionnements en intrants, équipements, etc.). Elles s’imposent en outre comme les principales interlocutrices dans les échanges avec les autorités et institutions nationales et internationales sur les questions touchant aux exploitations familiales.

Le métier de paysan valorisé
Par ailleurs, les faitières soutiennent les organisations membres dans la mobilisation des moyens nécessaires à la modernisation des exploitations familiales. Cet appui vise à augmenter et à diversifier la production et les sources de revenus, principalement pour les besoins locaux et les marchés régionaux. En vue de sécuriser le foncier, principale ressources des exploitants, les organisations faîtières promeuvent des services collectifs destinés à minimiser les coûts de production et de transaction : accès aux marchés, magasins de stockage, routes, systèmes d’irrigation, etc. Elles contribuent également à renforcer le rôle économique des femmes dans les exploitations familiales, tant dans le secteur de la production que dans celui de la transformation

Budget : 5’840’000 Francs Suisses, soit plus de 3, 2 milliards de FCFA.

Coopération Suisse

Page publiée le 6 mars 2014, mise à jour le 4 août 2018