Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2010 → Appui aux Economies Locales des Collectivités de Youwarou et de Niafunke (PACY2) Mali

2010

Appui aux Economies Locales des Collectivités de Youwarou et de Niafunke (PACY2) Mali

Mali

Titre : Appui aux Economies Locales des Collectivités de Youwarou et de Niafunke (PACY2) Mali

Pour une amélioration des conditions de vie de 10 000 producteurs maliens . Afin de contribuer aux économies locales, les collectivités des zones de Youwarou et Nianfunké réalisent des infrastructures au profit des pêcheurs et des éleveurs.

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Pays : Mali
Localisation : Youwarou et de Niafunke

Acteurs : 7 communes et la collectivité de Youwarou
Mandataire : Helvetas Swiss Intercooperation

Durée : Du 01.03.2010 au 31.12.2013. En raison de la situation actuelle au Nord du Mali, ce programme est suspendu à Youwarou et Nianfunké.

Contexte _ Située respectivement dans les régions de Mopti et Tombouctou, au centre et nord du pays, les zones de Youwarou et Nianfunké connaissent une faible production agricole et piscicole. Leur enclavement, lié à l’impraticabilité des pistes, ainsi qu’un contexte climatique difficile, expliquent en partie cette faible productivité. En vue de soutenir l’économie locale, la Direction du développement et de la coopération DDC accompagne les collectivités dans la réalisation d’infrastructures routières et d’aménagements hydro agricoles.

Présentation
Plus de 1’000 ha de terres aménagées
En effet, grâce au creusement de digues et à la réhabilitation des canaux d’irrigation, l’eau des plaines et des lacs permettra aux exploitants agricoles d’augmenter les superficies cultivées tout en diversifiant les productions vivrières. Cet appui prend en compte l’aménagement des étangs piscicoles et des points d’abreuvement du bétail. Il contribuera ainsi à l’essor de la pêche et de l’élevage. Le programme prévoit également la réalisation de 100 km de pistes balisées sur les axes de transhumance. Quant aux femmes productrices – plus de 200 dans la région – elles bénéficieront de soutien en matériel en formation pour la transformation des produits agricoles leur permettant ainsi d’augmenter leur revenue d’au moins 20%.

Vers une gestion responsable
En vu d’une exploitation efficace de ces infrastructures, les collectivités locales et les producteurs ont signés des conventions locales. Dans la même lancée, une vingtaine d’organisations de producteurs bénéficieront de formation en gestion. Cet appui concourt à une meilleure prise en charge des infrastructures par l’ensemble des acteurs. En outre, les collectivités organiseront une dizaine d’audits publics sur la gestion courante des affaires de la localité. Ces espaces d’échanges regroupent les producteurs bénéficiaires, les autorités traditionnelles, les services techniques ainsi que les communautés.

Budget : Du 01.03.2010 au 31.12.2013

Coopération Suisse

Page publiée le 6 mars 2014, mise à jour le 6 juin 2020