Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2003 → Besoins fondamentaux de la région de l’Aftout, Mauritanie

2003

Besoins fondamentaux de la région de l’Aftout, Mauritanie

Mauritanie

Développement et Coopération EUROP AID

Titre : Besoins fondamentaux de la région de l’Aftout, Mauritanie

Pays : Mauritanie

Durée : 2003-2006

Partenaires : Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie

Contexte
Cette région d’une zone de production agricole connaît depuis 30 ans des problèmes de sécheresse, de réduction de la durée de la saison des pluies, une baisse des nappes phréatiques ainsi qu’une menace d’ensablement. L’infrastructure fait défaut dans de nombreux domaines, entre autres le développement agricole, l’éducation, l’eau et la santé. Incluant une faible production agricole, une exploitation inefficace et non durable des ressources naturelles, peu d’activités génératrices de revenus et une faiblesse des structures organisationnelles, les problèmes socio- économiques s’ajoutent aux conséquences de la malnutrition élevée, l’analphabétisme des adultes, l’émigration vers les centres urbains et les maladies facilement préventives ou traitables.

Objectifs
1. Améliorer les conditions de vie des populations de la zone rurale de l’Aftout
2. Accroître le niveau socio-économique de la population de l’Aftout, zone rurale de culture pluviale parmi les plus pauvres de la Mauritanie ;
3. Améliorer des infrastructures hydrauliques, agricoles, sanitaires et éducatives ;
4. Encourager la formation d’organisations fiables issues des communautés.

Impact
Animation et formation pour l’organisation communautaire et formation en gestion des infrastructures ; • Meilleur accès à l’eau pour plus de 4.000 personnes ; • Sécurité alimentaire améliorée (amélioration des revenus de plus de 400 femmes, et de l’alimentation de plus de 200 familles, construction de diguettes, protection des champs de culture, soutien aux coopératives féminines de maraîchage) ; • Meilleur accès aux services sanitaires et d’éducation de base : 5 600 personnes ont accès à des services sanitaires de proximité ; construction d’unités de santé de base ; formation des agents de santé ; construction et équipement de salles de classe ; plus de 450 enfants ont désormais accès à l’école primaire.

EC contribution : €790 000

Présentation EUROP AID

Page publiée le 10 mars 2014, mise à jour le 10 juin 2020