Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Lutte contre la malnutrition aigüe dans les structures de prises en charge grâce au paquet minimum wash, et à travers une approche communautaire (Mauritanie)

2013

Lutte contre la malnutrition aigüe dans les structures de prises en charge grâce au paquet minimum wash, et à travers une approche communautaire (Mauritanie)

Mauritanie

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL (SOLIDARITÉS)

Titre : Lutte contre la malnutrition aigüe dans les structures de prises en charge grâce au paquet minimum wash, et à travers une approche communautaire (Mauritanie)

Code du projet : MRT-13/WS/54663/R

Pays : Mauritanie

Localisation : Gorgol – Maghama ; Guidimakha – Selibaby ; Hodh Ech Chargi – Bassikounou ; Hodh El Gharbi – Aioun ; Hodh El Gharbi - Tamchekett

Durée : Jan 2013 - Oct 2013

Partenaires : Solidarités International (SI - lead) et Action Contre la Faim – Espagne (ACF-E)

Contexte
En 2011, la région du Sahel a été marquée par une pluviométrie irrégulière qui a eu pour conséquence des sécheresses localisées et prolongées. Des baisses de rendements agricoles et de production de biomasse disponible pour le bétail ont été notées entrainant un exode des populations vers les centres urbains et la sous région. L’installation normale de l’hivernage et la bonne pluviométrie enregistrée depuis le mois d’Aout ont quelques peu atténué les effets de la crise grâce notamment à la disponibilité du lait suite au développement du fourrage et des eaux de surfaces pour l’abreuvement du bétail. Cependant, les effets de la crise vont persister d’autant plus que les populations principalement agropasteurs n’ont pas retrouvé leur capacité de résilience et que les distributions de semences et intrants agricoles n’ont pas été faites à temps.

Le nombre total de personnes affectées par l’insécurité alimentaire aura atteint plus de 900 000 personnes. Les enfants malnutris sont aussi plus vulnérables aux maladies hydriques car leurs organismes sont déjà affaiblis et l’effet est alors cumulatif. Ce cercle vicieux a un impact fort sur la croissance et le développement des enfants. L’accès à l’eau constitue un grand problème d’insécurité alimentaire et de malnutrition. Dans les zones rurales, les conditions d’accès se sont dégradées Les besoins identifiés et non couverts à ce jour pour réduire les effets de la crise nutritionnelle dans notre zone d’intervention concernent : Le renforcement de la prise en charge de la malnutrition à travers l’appui de 51 structures sanitaires par la mise à disponibilité d’un paquet minimum wash ; L’amélioration de la couverture en eau et en assainissement dans les zones jugées les plus à risque (taux de MAG supérieur au seuil critique) ; La promotion du traitement d’eau à domicile et des bons comportements en matière d’hygiène et d’assainissement

Objectifs
Contribuer à la réduction de la prévalence et la mortalité spécifique de la malnutrition aigue globale à travers la délivrance d’un paquet minimum wash au niveau des structures de prise en charge de la malnutrition et au niveau communautaire

Bénéficiaires
Total : 69,600 Personnes vulnérables Children : 31,320 Women : 31,458 Other group : 1,014 Couple enfant malnutris/mère

Fonds : $2,046,603.00

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA)

Page publiée le 10 mars 2014, mise à jour le 6 juin 2018