Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2009 → Assistance d’urgence aux familles d’agriculteurs affectées par les inondations dans les zones urbaines et péri-urbaines au Burkina Faso

2009

Assistance d’urgence aux familles d’agriculteurs affectées par les inondations dans les zones urbaines et péri-urbaines au Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Assistance d’urgence aux familles d’agriculteurs affectées par les inondations dans les zones urbaines et péri-urbaines au Burkina Faso

Code du projet : OSRO/BKF/905/LUX

Pays : Burkina Faso

Localisation : Ouagadougou, Saaba, Komki Ipaala, Tanghin Dassouri

Durée : 01/10/2009-31/12/2010

Partenaires  : Le Ministère de l’agriculture, l’organisation non gouvernementale Hope 87, l’Institut de recherche en sciences de la santé, la Direction de la nutrition, les autorités administratives locales et régionales. -

Donneur : Luxembourg

Objectif  : Contribuer à la reconstitution de la capacité de production des familles vulnérables victimes des inondations de la capitale du Burkina Faso à travers un appui à la production agricole et aux activités génératrices de revenus afin de réduire l’insécurité alimentaire

Activités
1. Distribution de 85 500 g de semences maraîchères, dont tomate, oignon, carotte, laitue et chou.
2. Distribution de 87,5 tonnes d’engrais (NPK et urée) et de 295 litres de produits de traitement.
3. Emblavement de 105,38 ha.
4. Distribution de 70 pulvérisateurs et 700 arrosoirs (un par bénéficiaire).
5. Construction de 31 puits.
6. Formation des 700 bénéficiaires sur les bonnes pratiques agricoles et sur l’éducation nutritionnelle

Impacts
Production de plus de 2 905 tonnes de produits maraîchers, soit un taux de réalisation de plus de 105 pour cent par rapport aux prévisions. Renforcement des capacités des bénéficiaires sur la protection phytosanitaire des cultures maraîchères, la transformation des produits maraîchers, sur la préparation des mets à haute valeur nutritive intégrant les produits maraîchers cultivés. Amélioration de l’état nutritionnel des ménages bénéficiaires. Génération de revenus supplémentaires grâce à la vente des surplus des productions.

Contribution : USD 287 770 EUR 200 000

FAO en situations d’urgence

Page publiée le 12 mars 2014, mise à jour le 13 mai 2019