Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Marché de bâtiments sobres en carbone et adaptés au changement climatique (Projet Voute nubienne)

2012

Marché de bâtiments sobres en carbone et adaptés au changement climatique (Projet Voute nubienne)

Multi-pays

Fonds Français pour l’environnement Mondial (FFEM)

Titre : Marché de bâtiments sobres en carbone et adaptés au changement climatique (Projet Voute nubienne)

Numéro du projet : CZZ1790

Pays de réalisation : MULTI-PAYS

Bénéficiaire : Association la Voute Nubienne

Date d’octroi du financement : 05/07/2012. Le projet démarrera en septembre 2012 pour une durée de 4 ans

Contexte _L’habitat est précaire pour une majorité de la population des pays d’Afrique sahélienne. Ce projet répond aux contraintes imposées par le changement climatique dans le domaine de l’habitat, en incitant à utiliser la terre pour la couverture des constructions dans les zones arides.

La technique voûte nubienne (VN) pallie le manque croissant de ressources ligneuses (bois, paille, perches). De plus, elle limite l’utilisation des matériaux importés comme les tôles, le ciment ou les chevrons en bois originaires des côtes africaines. Cette technique contribue ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et propose des solutions locales adaptées aux conséquences du changement climatique de plus en plus dévastatrices en zones sahéliennes.

Les zones ciblées par le projet, le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal, sont en situation de risque par rapport aux phénomènes de sécheresse, cause de la baisse des récoltes et des revenus des ruraux, ainsi que des flux migratoires vers les centres urbains. En s’adressant principalement à une population rurale à faibles revenus, le projet propose donc une alternative à l’unique solution de toiture en tôle actuellement disponible et légale. Il sensibilise ces populations à une nouvelle forme d’habitat, de qualité et de confort thermique optimisés, par l’utilisation de matériaux à disposition, moyennant toutefois un effort supplémentaire en termes de main d’œuvre et s’appuyant sur l’entraide traditionnelle.

L’architecture voûte nubienne s’insère dans le contexte local au point de ne pas être identifiée de l’extérieur comme un système constructif nouveau. Elle s’assimile visuellement à la construction traditionnelle sahélienne avec sa toiture terrasse

Objectifs La finalité du programme est de contribuer à la mise en œuvre des orientations nationales des pays sahéliens visant à garantir l’accès pérenne des populations rurales locales à un habitat durable, adapté et écologique, à très faible empreinte carbone en agissant à la fois sur des mesures d’adaptation et d’atténuation du changement climatique.

Les objectifs spécifiques sont :
1. d’initier, entre 2012 et 2016, une stratégie de changement d’échelle du programme de vulgarisation des voûtes nubiennes, technique de construction de toitures adaptées aux contextes sahéliens.
2. d’atteindre les objectifs quantitatifs de 30% de croissance annuelle des marchés « semi autonome » et « soutenu », 3500 voûtes nubiennes bâties, 28 000 bénéficiaires, 7 000 tonnes de CO2, 1, 75 million d’euros de retombées économiques locales.
3. Et de disséminer la technologie de la voûte nubienne pour toucher en même temps et simultanément des dizaines de zones.

Montant global du projet :3 474 936,00 €

Financement FFEM : 1 000 000,00 €

Présentation : FFEM

Page publiée le 21 mars 2014, mise à jour le 22 mai 2019