Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2005 → Conservation de la nature et développement communautaire et touristique dans le Kalahari

2005

Conservation de la nature et développement communautaire et touristique dans le Kalahari

Botswana

Fonds Français pour l’environnement Mondial (FFEM)

Titre : Conservation de la nature et développement communautaire et touristique dans le Kalahari — WESTERN KGALAGADI CONSERVATION CORRIDOR

Numéro du projet : CBW1000

Pays de réalisation : BOTSWANA

Bénéficiaire : Conservation International en accord avec le Ministère de l’Environnement, de la Faune sauvage et du Tourisme

Date d’octroi du financement : 30/03/2005 durée : 4 ans

Présentation
La finalité du projet est donc de conserver la diversité et l’intégrité de l’écosystème du Kalahari Ouest, en maintenant un corridor écologique entre la CKGR et le KTP, dénommé le « Western Kgalagadi Conservation Corridor » ou WKCC en abrégé, et en contribuant à l’amélioration de la qualité de vie des communautés locales sur ces zones intermédiaires, grâce à l’utilisation durable des ressources naturelles renouvelables.

Descriptif
Le projet comporte 5 composantes : • La composante 1 vise à acquérir les connaissances biologiques, socio-économiques et foncières nécessaires à l’élaboration d’options d’aménagement du territoire cohérentes (analyse de la répartition et des mouvements d’animaux dans la région, la disponibilité de leur ressources, interprétations par un SIG, bilan socio-économique). • La composante 2 contribuera à réduire les interactions négatives entre les activités humaines et la grande faune visant à mettre en place une politique d’aménagement du territoire intégrant le corridor WKCC et à expérimenter différentes solutions de cohabitation et de partage des ressources entre la faune et l’élevage. • La composante 3 favorisera le développement économique des communautés du corridor WKCC, principalement par le tourisme (tourisme de vision ou de chasse et activités basées sur l’utilisation durable des ressources naturelles par les communautés rurales). • La composante 4 visera la durabilité du WKCC par le renforcement des capacités des partenaires et par la communication et la sensibilisation pour favoriser l’émergence d’une conscience et d’une culture régionale intégrant le WKCC. • La composante 5 porte sur la coordination du projet qui sera assurée par une cellule spécifique de projet mise en place auprès de CI en liaison étroite avec le Département botswanais de la Faune Sauvage et des Parcs nationaux (DWNP).

Le budget global du projet est de 3,086 millions d’euros. Le FFEM co-finance à hauteur de 935 000 euros, soit environ 30 % du volume financier total du projet, en partenariat avec Conservation International, DWNP et l’Union Européenne.

Montant global du projet : 3 086 000,00 €
Financement FFEM : 935 000,00 €

Présentation : FFEM

Page publiée le 21 mars 2014, mise à jour le 17 mai 2020