Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2006 → Maîtrise de la consommation d’énergie dans les ménages de Larache (Maroc)

2006

Maîtrise de la consommation d’énergie dans les ménages de Larache (Maroc)

Maroc

Fonds Français pour l’environnement Mondial (FFEM)

En 2006, le FFEM a mis au point un Programme « Petites Initiatives » afin de soutenir les ONG du Sud à mettre en oeuvre des projets de protection de la biodiversité et de développement local

Titre : Maîtrise de la consommation d’énergie dans les ménages de Larache (Maroc)

Pays de réalisation : Maroc

Bénéficiaire : Association ECODEL pour le développement

Date d’octroi du financement : phase 1 : 2006-2008

Présentation

En 2003, l’association Ecodel avait réalisé une enquête auprès de 45 familles de la ville de Larache. Les dépenses en eau et énergie représentaient en moyenne 8 % des dépenses totales des ménages et 17 % des dépenses pour les familles aux revenus les plus modestes.

Le potentiel d’économie pour une famille moyenne semblait important : de 19 à 30 % pour l’eau, de 13 à 29 % pour l’électricité et 60 % pour le gaz. Les familles sondées ignoraient comment y parvenir mais 90 % des sondés déclaraient souhaiter plus d’informations sur les équipements économes en énergie (chauffe-eau solaire, lampe à basse consommation, réfrigérateur performant) et en eau (mitigeurs, chasse d’eau double position, atomiseur...).

Le projet mis en place par Ecodel a donc consisté à initier les 120 000 habitants de Larache aux économies d’énergie et d’eau, avec deux domaines d’action. D’abord, la sensibilisation du public (plaquette à destination des familles, formation de clubs environnement dans les écoles fi n 2007 et exposition présentée en 2008 à Larache lors des marchés, des foires, mais aussi dans les établissements scolaires). Puis, en avril 2008, des démonstrations ont été faites auprès de ménages cibles – 40 ménages dans cinq quartiers – chez qui on a installé des équipements économes en énergie et en eau (lampes, atomiseurs…) tout en expérimentant des mécanismes de financement incitatifs.

Montant global du projet : 89.600 €

Financement FFEM : 25.000 €

Lien vers la présentation du projet sur le site FFEM

Page publiée le 21 mars 2014, mise à jour le 19 avril 2019