Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2001 → Interactions élevage-faune sauvage-environnement (Tchad)

2001

Interactions élevage-faune sauvage-environnement (Tchad)

Tchad

Fonds Français pour l’environnement Mondial (FFEM)

Numéro du projet : CTD1117

Pays de réalisation : Tchad

Bénéficiaire : Le projet sera mis en œuvre par le Laboratoire de Recherches Vétérinaires et Zootechniques de Farcha (Tchad)

Date d’octroi du financement : 26/03/2001 Durée 3ans

Contexte

Ce projet rentre dans le cadre de l’Initiative Elevage-Environnement-Développement pilotée par la Banque Mondiale et la FAO pour élaborer des solutions aux effets négatifs de l’élevage sur l’environnement. Pour l’Afrique, le thème de l’interaction faune-bétail a été choisi et doit être traité dans 3 pays : Tchad, Botswana et Tanzanie. Le présent projet concerne le volet Tchad

La zone Sud-Est du Tchad représente un patrimoine d’écosystèmes riches et en bon état représentatif des savanes sahélo-soudaniennes et soudaniennes d’Afrique centrale. Quelques parcs nationaux et réserves de faune ainsi que des blocs de chasse permettent à la grande faune de se maintenir

L’équation à résoudre est classique : comment conserver des ressources naturelles dans le cadre d’une dynamique spontanée d’occupation croissante de l’espace, d’abord pastorale, puis agricole, avec un risque fort d’extinction du patrimoine biologique sur une échelle de temps d’une ou deux générations humaines ?

Objectifs

Les objectifs du projet sont :
1. La connaissance de l’espace Sud-Est du Tchad Elle portera sur l’inventaire de la ressource en biodiversité (avec une priorité faune), l’utilisation de l’espace par les transhumants et sédentaires (situation actuelle et évolution probable à moyen terme)
2. La sensibilisation à l’utilisation durable de la ressource Les recueils de données mobiliseront des acteurs de la zone (éleveurs, agents spécialisés). Les populations seront formées sur l’utilisation durable des ressources.
3. Des tests d’ utilisation durable des ressources naturelles • Les diverses communautés seront invitées à se regrouper pour élaborer un plan de gestion participative de leur zone. Ces plans d’aménagement, dans les points focaux tests, seront différents selon les zones et cohérents à l’échelle de la région du Sud-Est du Tchad. • Des projets individuels ou communautaires d’utilisation et de gestion durable de la ressource seront soutenus

Montant global du projet : 2 750 000,00 €

Financement FFEM : 770 000,00 €

Lien vers la présentation du projet sur le site FFEM

Page publiée le 22 mars 2014