Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2013 → L’efficacité de traitement des eaux naturelles issues de la nappe continentale intercalaire au niveau d’In Salah

Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO) 2013

L’efficacité de traitement des eaux naturelles issues de la nappe continentale intercalaire au niveau d’In Salah

Ben Ali, Kalthoum

Titre : L’efficacité de traitement des eaux naturelles issues de la nappe continentale intercalaire au niveau d’In Salah

Auteur : Ben Ali, Kalthoum

Université de soutenance : Universite Kasdi Merbah Ouargla (UKMO)

Grade : Master Académique en Géologie 2013

Introduction
L’eau présente à l’échelle de la planète un élément vital pour la subsistance de tout être vivant. C’est aussi un facteur prépondérant pour toute activité socio-économique. Les dernières décennies sont caractérisées par une industrialisation galopante et par une sécheresse intense qui touche l’Algérie du Nord d’une manière générale. Cette situation rend le domaine de l’eau de plus en plus vital et les nappes aquifères de plus en plus vulnérables à la pollution. Malheureusement, dans plusieurs régions algériennes, surtout celles situées au Sahara, sont confrontées aujourd’hui à des problèmes liés à des aspects quantitatifs et qualitatifs des ressources en eau. Toutes les eaux de la nature ne sont pas bonnes à boire. Même une eau d’apparence limpide transporte en son sein toutes sortes de substances inertes et vivantes, dont certaines peuvent être nocives pour l’organisme humain. Ces substances proviennent soit du milieu physique dans lequel l’eau a évoluée, soit des rejets de certaines activités humaines dont l’eau est devenue le réceptacle. L’eau est ainsi le vecteur de transmission privilégie de nombreuses maladies. Pour pouvoir être consommée sans danger, l’eau doit donc être traitée. Mais la pollution croissante des réserves rend cette opération de plus en plus délicate. Dans cette approche, le présent travail vient d’étudier l’efficacité de traitement des eaux naturelles issues de la nappe continentale intercalaire au niveau d’In Salah, d’où certains paramètres physico-chimiques sont présents à des teneurs qui peuvent causer des problèmes sanitaires.

Mots clés : eaux, traitement, potabilité, paramètres physico-chimiques

Version intégrale (5,11 Mb)

Page publiée le 21 avril 2014, mise à jour le 3 septembre 2018