Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → Le tourisme culturel durable comme facteur de mise en valeur du patrimoine architectural -Le cas de la ville historique de Tlemcen

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2012

Le tourisme culturel durable comme facteur de mise en valeur du patrimoine architectural -Le cas de la ville historique de Tlemcen

KHERBOUCHE, Soumia

Titre : Le tourisme culturel durable comme facteur de mise en valeur du patrimoine architectural -Le cas de la ville historique de Tlemcen

Auteur : KHERBOUCHE, Soumia

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Magister en Architecture 2012

Résumé
Les villes historiques contiennent un patrimoine bâti important qui peut représenter un potentiel pouvant favoriser leur développement culturel, économique et social. A cet effet, il serait opportun d’accorder une attention toute particulière à ce patrimoine en vu de le sauvegarder et de le mettre en valeur car il peut d’une part stabiliser les populations dans les centres historiques et d’autre part constituer un vivier pour une main d’oeuvre local en quête de travail. Le renouveau du tourisme culturel et la quête identitaire, d’authenticité de la part des touristes donnent également un sens aux politiques de préservation et de mise en valeur du patrimoine. Le tourisme joue alors un grand rôle dans le processus de sauvegarde du patrimoine, mais la mauvaise gestion de ce dernier et l’incompréhension de ses mécanismes font de lui un secteur qui peut nuire au patrimoine culturel des villes historiques. Cependant, le développement durable du tourisme culturel qui cherche un équilibre entre les activités économiques, la cohésion sociale et la préservation des ressources culturelles semble être la solution la plus adéquate pour parvenir à un tourisme qui préserve d’une manière saine le patrimoine. Cette problématique nous a poussés à formuler l’hypothèse selon laquelle ce type de tourisme pourra constituer un levier pour la sauvegarde du patrimoine architectural de la ville historique de Tlemcen. Pour cela, nous avons examiné quelques expériences de pays ayant adopté le tourisme culturel durable dans leur stratégie de mise en valeur du patrimoine afin de vérifier si la ville de Tlemcen est prédisposée à appliquer les préceptes du tourisme culturel durable. A ce titre, deux quartiers de la ville ont été sélectionnés et analysés, le quartier d’El Kissaria d’une vocation commerciale et le quartier R’hiba à prédominance résidentielle. Ces quartiers recèlent des éléments patrimoniaux pouvant être inscrits dans un projet de tourisme culturel. L’objectif de la recherche était de cerner dans un contexte local et spécifique à cette ville les préceptes contribuant au développement de ce type de tourisme. Ces préceptes ont été traduits à des critères de vérification à savoir la volonté politique qui même si elle est conjoncturelle existe et s’est matérialisée par des travaux de restauration et de réhabilitation des monuments et sites historiques. Quant aux savoir faire du conservateur et l’implication des citoyens dans la stratégie touristique ; Ils s’avèrent défaillants. En effet, la vérification de l’hypothèse nous a conduits à admettre que le tourisme culturel durable pourra effectivement contribuer à la sauvegarde du patrimoine bâti de la ville historique de Tlemcen mais il exige des efforts importants à fournir.

Mots clés : Patrimoine ville historique tourisme tourisme culturel développement durable tourisme culturel durable mise en valeur du patrimoine

Présentation

Version intégrale (19,52 Mb)

Page publiée le 22 avril 2014, mise à jour le 28 septembre 2018