Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Activité antimicrobienne des extraits phénoliques de caroube Ceratonia siliqua(L)

Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem (2014)

Activité antimicrobienne des extraits phénoliques de caroube Ceratonia siliqua(L)

TABET Fatiha

Titre : Activité antimicrobienne des extraits phénoliques de caroube Ceratonia siliqua(L)

Auteur : TABET Fatiha

Université de soutenance : Université Abdelhamid Ibn Badis de Mostaganem

Grade : Magister en Sciences Agronomiques Option « Hygiène et Sécurité Alimentaire » 2014

Résumé
La présente étude porte, d’une part, sur l’évaluation de l’activité antimicrobienne d’extraits phénoliques de gousses de caroube (Ceratonia siliqua L.) récoltées dans la région de Mostaganem sur huit souches pathogènes (Bacillus cereus ATCC11778, Bacillus cereus ATCC 14579, Staphylococcus aureus ATCC25923, Staphylococcus aureus ATCC 33862, Escherichia coli ATCC 25922, Escherichia coli ATCC 8739, Shigella sonnei ATCC p4001, Pseudomonas aeruginosa ATCC 27853), et d’autre part, sur l’effet de ces extraits sur le comportement de deux souches bénéfiques (Lactobacillus rhamnosus LbRE-LSAS et Bifidobacterium animalis subsp lactis Bb12) en utilisant la méthode de diffusion sur disque et en suivant la cinétique d’inhibition. Les polyphénols totaux et les flavonoïdes totaux ont été respectivement déterminés par la méthode Folin-Ciocalteu et par celle au trichlorure d’aluminium dans deux types d’extraits phénoliques de gousses de caroube : l’extrait éthanoleau (7V/3V) (EEPC) (23,79mg/g) et l’extrait aqueux (EAPC) (32,2 mg/g). C’est la souche E. coli ATCC 25922 qui s’est révélé la plus sensible vis-à-vis des extraits phénoliques aqueux de caroube suivie de Escherichia coli ATCC 8739, Bacillus cereus ATCC 14579, Staphylococcus aureus ATCC 25923, Staphylococcus aureus ATCC 33862, Shigella sonnei ATCC p4001 et de Bacillus cereus ATCC 11778, dont les zones d’inhibition varient de 10 à17mm en présence de 50 mg/mL. La croissance des deux souches bénéfiques LbRE-LSAS et Bb12 a été légèrement améliorée par rapport au témoin en présence de la plus faible concentration d’extrait phénolique utilisée (10 mg/mL) avec un taux maximal d’amélioration de 27%. En revanche, les fortes concentrations de 20 et 50 mg/mL retardent la croissance de la souche Lactobacillus rhamnosus LbRE-LSAS qui résiste plus que la Bb12 à l’effet inhibiteur des polyphénols. Ces résultats suggèrent l’utilisation de l’extrait phénolique de caroube comme agent préservateur des aliments contre les contaminations bactériennes causées par un bon nombre de pathogènes sans pour autant affecter la croissance des souches bénéfiques ou probiotiques d’intérêt digestif.

Mots clés : Caroube-Gousse-Polyphénols-Flavonoïdes-Activité antimicrobienne- Bactéries pathogènes-Bactéries bénéfiques.

Présentation

Version intégrale (3,38 Mb)

Page publiée le 23 avril 2014, mise à jour le 29 août 2019