Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2011 → Caractéristiques physico-chimiques et activité antioxydante de quelques huiles d’oléastres (Olea europaea var. oleaster) de la région de Béjaïa

Université Abderrahmane Mira de Béjaia (2011)

Caractéristiques physico-chimiques et activité antioxydante de quelques huiles d’oléastres (Olea europaea var. oleaster) de la région de Béjaïa

Boucheffa Saliha

Titre : Caractéristiques physico-chimiques et activité antioxydante de quelques huiles d’oléastres (Olea europaea var. oleaster) de la région de Béjaïa

Auteur : Boucheffa Saliha

Etablissement de soutenance : Université Abderrahmane Mira de Béjaia

Grade : Magister En Biologie Option : Biochimie Appliquée aux Substances Végétales Bioactive 2011

Résumé
L’objectif de cette étude est la détermination des indices biométrique des fruits, des paramètres de qualités de l’huile, la composition quantitative en acides gras et en substances antioxydantes, la stabilité oxydative ainsi que l’évaluation du pouvoir antioxydant des huiles issues de fruits de dix oléastres (Olea europaea var. oleaster) de la région de Béjaïa. Les résultats obtenus montrent que les teneurs en huiles sont proportionnelles au poids moyens des fruits (r=0,85). Les huiles issues des fruits des dix oléastres appartiennent à la catégorie « extra-vierge ». La composition en acides gras est conforme aux normes du COI. L’huile des oléastres 7 et 1 se distinguent par des teneurs notables en acide oléique (78,23 et 73,45%). Les taux en pigments sont faibles pour l’ensemble des huiles qui présentent un rapport chlorophylles/caroténoïdes inferieur à l’unité. Les teneurs en tocophérols totaux sont supérieurs à 150mg/kg avec une prédominance de l’α-tocophérol, l’huile de l’oléastre 8 présente la teneur la plus élevée (577mg/kg). L’analyse des composés phénoliques individuels par HPLC révèle une composition qualitative similaire qui diffère quantitativement suivant le sujet et la région de récolte. La stabilité oxydative de l’huile de l’oléastre 6 est liée à sa teneur appréciable en polyphénols totaux (358 mg EAG/kg) et son rapport C18 : 1 / C18 : 2 (11,44). La capacité antioxydante des échantillons suit le même ordre que celui des teneurs en antioxydants. L’extrait de l’huile de l’oléastre 5 se montre très performant avec les meilleures activités réductrice (FRAP) et antiradicalaire (DPPH et ABTS.+). Aussi l’huile de ce même oléastre présente la plus faible concentration en huile pour neutraliser 50% du radical DPPH (60,5mg/ml). Les résultats de cette étude montrent que la plus part de ces huiles sont intéressantes pour leur valeur nutritive et thérapeutique.

Présentation

Version intégrale (2,77 Mb)

Page publiée le 24 avril 2014, mise à jour le 10 août 2018