Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → QUANTIFICATION ET MODELISATION DU TRANSPORT SOLIDE DANS UN COURS D’EAU DE L’ALGERIE SEPTENTRIONALE : CAS DU BASSIN VERSANT DE L’OUED BOUMESSAOUD (TLEMCEN).

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2014

QUANTIFICATION ET MODELISATION DU TRANSPORT SOLIDE DANS UN COURS D’EAU DE L’ALGERIE SEPTENTRIONALE : CAS DU BASSIN VERSANT DE L’OUED BOUMESSAOUD (TLEMCEN).

BOUGUERRA Sidahmed

Titre : QUANTIFICATION ET MODELISATION DU TRANSPORT SOLIDE DANS UN COURS D’EAU DE L’ALGERIE SEPTENTRIONALE : CAS DU BASSIN VERSANT DE L’OUED BOUMESSAOUD (TLEMCEN).

Auteur : BOUGUERRA Sidahmed,

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Magister en Hydraulique 2014

Résumé
Un vaste bassin versant bien représentatif de l‟Ouest algérien comme celui de la Tafna d‟une superficie de 7245 km2 a fait l‟objet depuis une décennie d‟innombrables études en relation avec l‟hydrologie, les écoulements et très spécifiquement celles sur l‟érosion et le transport solide ,ce dernier qui affecte sérieusement l‟état de sol des terres fertiles des sous bassins et aggrave davantage l‟envasement des cinq barrages existants dans cette région .Dans un souci de préservation de la ressource en eau déjà rare en ce début de siècle et pour mieux cerner le problème de l‟érosion hydrique et les processus qui engendrent ce phénomène , on s‟est intéressé au sous bassin versant (118 km2 ) , drainé par l‟oued Boumessaoud un des affluents du plus important cours d‟eau qui longe cette région à savoir l‟oued Tafna. Notre travail portera tout d‟abord sur un diagnostic physico-géographique de la zone d‟étude qui permettra de caractériser les principaux facteurs naturels intervenant dans l‟alimentation en eau et dans l‟écoulement, Une présentation préalable de l‟ensemble des paramètres géomorphologiques, géologiques, hydrologiques et climatiques du sous bassin versant s‟avère essentielle. Une synthèse bibliographique sur la genèse des sédiments transportés en suspension, les mécanismes et processus dominants qui régissent cette dynamique érosive tant sur les versants qu‟au sein du réseau hydrographique sera abordée. L‟approche du transport solide dans cette étude a été entamée par une analyse détaillée de série de débits liquides et solides recueillies à la station hydrométrique d‟Hennaya sur une durée de 16 ans qui s‟étale de 88/89 à 03/04. Dans un but de quantification spatio- temporelle des apports solides en suspension qui transitent le long de l‟oued, on s‟est intéressé à établir un modèle statistique basée sur l‟analyse de la variabilité de la charge en suspension par rapport aux fluctuations des débits d‟écoulement suivant des échelles de temps différentes en particulier lors des événements de crues. Le modèle en puissance a été retenu comme le plus représentatif du phénomène car les coefficients de corrélation ont été encourageant variant de 0.8 à 0.9 . Ce modèle précisera l‟interrelation entre les différents paramètres hydrologiques et permettra d‟appréhender les facteurs explicatifs des processus de l‟érosion hydrique dans cette zone semi-aride de l‟Algérie.

Mots clés : érosion hydrique, transport solide, bassin versant, quantification, modèle statistique, débit liquide, débit solide, Oued Boumessaoud, Algérie.

Présentation

Version intégrale (3,8/2 Mb)

Page publiée le 25 avril 2014, mise à jour le 16 janvier 2018