Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2009 → Caractérisation des composés chimiques des glands du chêne liège. Etude de la germination ; interaction glands-insectes

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2009

Caractérisation des composés chimiques des glands du chêne liège. Etude de la germination ; interaction glands-insectes

Saouli Amel

Titre : Caractérisation des composés chimiques des glands du chêne liège. Etude de la germination ; interaction glands-insectes

Auteur : Saouli Amel

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Magister 2009

Grade : MAGISTERE EN PHYSIOLOGIE VEGETALE 2009

Résumé
Cette étude dont l’objet est la caractérisation des composés chimiques des glands du chêne-liège avec une étude de la germination et de l’interaction entre les glands et les insectes nous a permis de cerner certains paramètres liés à la biologie et à l’écologie du chêne-liège en général et aux glands en particulier. Nous avons déterminé les différents paramètres biométriques des glands tel que la longueur, le diamètre et le poids des différents lots de glands issus de différentes forêts et présentant des états phytosanitaires différents. Nous avons montré que les glands attaqués par le cortège des carpophages ont une longueur et un diamètre et un poids inférieurs aux glands sains non attaqués. Les glands infestés peuvent germer et même donner des plantules, cependant leurs paramètres de développement restent en deçà de ceux des glands sains. Des techniques biochimiques nous ont permis de mettre en évidence les différents métabolites issus du métabolisme basal tel que les lipides, les glucides et les protéines au niveau de l’amande et du péricarpe. Nous avons enregistré de fortes teneurs de lipides, des glucides en quantités appréciables et très peu de protéines. Le contenu de ces métabolites varie en fonction du degré de l’attaque des glands. Les techniques chimiques ont surtout été utilisées pour doser les polyphénols totaux et la détermination de leur concentration dans différents extraits réalisés grâce à plusieurs solvant organiques. Une cinquantaine de composés divers, en plus ou moins grande concentration, ont été détectés dans les différents extraits. Le pentane comme solvant permet d’extraire beaucoup plus de composés. Nous avons identifié 18 de composés (aldéhydes, alcools, cétones, acides, hydrocarbures saturés ou insaturés, terpènes, sesquiterpènes, etc.…), ainsi que de nombreux sesquiterpènes et hydrocarbures saturés (CR 22R à CR 29R) et des polyphénols en CR 28R et CR 29. Nous avons montré que les extraits des glands de chêne-liège ont une forte activité antioxydative liée au contenu en polyphénols, surtout quand l’extrait est réalisé avec l’acétone ou l’éthanol. Cette activité se traduit aussi par un fort potentiel antimicrobien, antimycosique, antiseptique, anti moisissures et anti levures.

Version intégrale

Page publiée le 26 avril 2014, mise à jour le 21 septembre 2018