Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2009 → Etude hydrogéologique et problèmes de vulnérabilité des nappes aquifères dans la région d’Oum El-Bouaghi

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2009

Etude hydrogéologique et problèmes de vulnérabilité des nappes aquifères dans la région d’Oum El-Bouaghi

Zair Nadjet

Titre : Etude hydrogéologique et problèmes de vulnérabilité des nappes aquifères dans la région d’Oum El-Bouaghi

Auteur : Zair Nadjet

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Magister 2009

Résumé
L’eau est une matière première de grande importance pour la survie des êtres humains et de leur environnement. L’accroissement démographique dans la région d’étude nécessite un besoin d’eau de plus en plus croissant. Ce travail consiste une description de la géométrie et de la structure des nappes, réalisée grâce à l’étude géophysique, qui montre que la nappe libre superficielle est constituée de conglomérats, calcaires lacustres, argiles et marnes. Le substratum est constitué de marnes. Les mesures de conductivités montrent des valeurs élevées et témoignent de l’influence des chotts. L’examen des cartes piézométriques montre que l’allure générale des courbes ne varie qu’assez peu d’une compagne à l’autre. L’étude hydrochimique définit plusieurs faciès, les plus répandus sont les faciès chloruré sodique et chloruré calcique, provenant des évaporites. Le taux de nitrates sont au dessus des normes de l’OMS pour l’eau de boisson à cause à l’activité agricole. L’examen de la carte de vulnérabilité (méthode de GOD) montre que la nappe libre de la région de Souk Naamane, Bir Chouhada et Ouled Zouai à une vulnérabilité modérée. Après Les conditions naturelles citées précédemment, nous avons étudié les différentes fonctions socio- économiques tributaires contact de l’utilisation de cette ressource importante. En suite on a procédé à l’évaluation des ressources en eau de surface et souterraine définies, mobilisées et exploitées et la manière de leur distribution actuelle au niveau de l’alimentation en eau potable et l’utilisation agricole. En dernier nous donnant une estimation perspective des besoins en eau des différents secteurs a court, moyen et long terme. Mais le problème qui se pose est que le volume mobilisé actuellement au niveau des communes de la région de Souk Naamane, Bir Chouhada et Ouled Zouai n’arrive plus à satisfaire même les besoins en eau pour l’A.E.P à court terme.

Mots clés : aquifère, vulnérabilité et hydrogéologie.

Catalogue Collectif Algérie

Version intégrale

Page publiée le 26 avril 2014, mise à jour le 25 octobre 2018