Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2003 → Contribution à l’identification des aires inondables et qualité physico-chimiques des eaux stagnantes temporaires dans la vallée de la Mafragh « Extrême Nord Est Algérien »

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2003

Contribution à l’identification des aires inondables et qualité physico-chimiques des eaux stagnantes temporaires dans la vallée de la Mafragh « Extrême Nord Est Algérien »

LABAR Sofiane

Titre : Contribution à l’identification des aires inondables et qualité physico-chimiques des eaux stagnantes temporaires dans la vallée de la Mafragh « Extrême Nord Est Algérien »

Auteur : LABAR Sofiane

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Magister 2003

Résumé
La région d’El-Tarf ne respire que par un seul exutoire qui est l’oued Mafragh d’où la vallée de la Mafragh. Les agriculteurs depuis longtemps revendiquaient les problèmes des inondations et leurs causes sur leur terre. L’objectif de notre travail est d’identifier les aires inondables et la qualité physico-chimique de leurs eaux. Ainsi, par l’analyse topographique, les travaux de terrain et du laboratoire et les enquêtes multiples nous avons pu localiser ces eaux stagnantes temporaires que dans les basses plaines essentiellement dans les aires à sols de faible perméabilité mais dans les sols sableux c’est l’effet de la remonté des eaux souterraines. Les résultats des analyses physico-chimiques définissent une bonne qualité qui est en général similaire à celle des eaux de pluies. D’autre part ces eaux stagnantes temporaires sont influencées par la nature du sol et de la qualité des eaux des nappes superficielles. Enfin, il apparaît que ces eaux des aires inondables présentent un ajout positif dans le contexte des eaux stagnantes permanentes où leur importance dans le complexe humide n’est plus à démontrer.

Mots clés : Milieu physique, aire inondable, eaux stagnantes temporaires, qualité physicochimique, vallée Mafragh.

Présentation (PNST)

Version intégrale

Page publiée le 26 avril 2014, mise à jour le 20 janvier 2018