Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Impact de la décharge publique sur la qualité des eaux souterraines cas de Zef-Zef (Skikda)

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2007

Impact de la décharge publique sur la qualité des eaux souterraines cas de Zef-Zef (Skikda)

Boucenna Nawel

Titre : Impact de la décharge publique sur la qualité des eaux souterraines cas de Zef-Zef (Skikda)

Auteur : Boucenna Nawel

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : Magister 2007

Résumé
Ce travail ayant pour l’objet principal la mise en évidence l’impact du lixiviat générés par la décharge publique contrôlée compactée de ZefZef –SKIKDA-sur la qualité des eaux souterraines. Dans le cadre de ce travail ont été utilisés plusieurs méthodes et outils, Des analyses physicochimiques (pH, Eh, cond, Sal, Temper, Turb, O2diss, Cl-, NO3 -, HCO3, SO4 -2, Na+, K+, Mg+2 et Ca+2), de la matière organique et des métaux lourds( fer, pb, Zn, Cu, Cr) ont été effectués à partir de Novembre 2005 à Novembre 2006 sur un réseau de 20 puits et un point du lixiviat. Plusieurs compagnes de relevés piézométriques ont été réalisées aussi dans le cadre de cette étude. L’outil hydroclimatologique a montré que ce sont les eaux de pluie qui représentent la source principale de production des eaux du lixiviat et que la composition chimique de ce lixiviat dépend principalement de la température, de la pluie et du degré d’humidité. L’étude géologique, hydrogéologique et piézométrique a montré que les zones à faible profondeur de la nappe (inférieur à 30 m) sont observées à l’aval de la décharge. Ce sont des zones, considérées à priori comme les plus sensibles à la contamination par les eaux de lixiviat. La caractérisation du lixiviat généré par la décharge de ZefZef a montré qu’il s’agit d’un percolat jeune et instable, véhiculant une importante charge polluante (DBO5/DCO=0,6).Celle des eaux de la nappe a montré que ce sont les puits situés à proximité et à l’aval de la décharge, qui sont les plus vulnérables à cette contamination par le lixiviat. Quand à la charge organique et métallique pratiquement négligeable dans les eaux souterraines naturelle, des teneurs anormalement élevées ont été observées principalement dans les puits situés à proximité et à l’aval de la décharge, dans le sens d’écoulement de la nappe. Ceci implique une contamination de la nappe phréatique par le lixiviat. Plusieurs facteurs sont influencés sur la contamination des eaux souterraines par la décharge : précipitations, sols et zone non saturée, profondeur de la nappe, la distances des puits par rapport à la décharge… Mots-clés : NE Algérien, décharge contrôlée compacté, Lixiviat, Piézométrie, Hydrochimie, Métaux lourds, Contamination.

Mots clés : Northeast algena ; controlled and compacted tip ; lixiviat ; piezometry ; hydrochemistry ; heavy metals ; contamination ]

Catalogue Collectif Algérie

Version intégrale

Page publiée le 27 avril 2014, mise à jour le 24 octobre 2018