Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2011 → Analyses biochimique, génétique et moléculaire de lactocoques protéolytiques issus du lait cru de chamelle d’Algérie

Université d’Oran - Sénia (2011)

Analyses biochimique, génétique et moléculaire de lactocoques protéolytiques issus du lait cru de chamelle d’Algérie

Drici Habiba

Titre : Analyses biochimique, génétique et moléculaire de lactocoques protéolytiques issus du lait cru de chamelle d’Algérie

Auteur : Drici Habiba

Université de soutenance : Université d’Oran - Sénia

Grade : Doctorat 2011

Résumé
Le Lait de chamelle est un écosystème bactérien très peu exploré dont nous avons isolé 180 souches protéolytiques, capables d’hydrolyser les caséines du lait. Cinq isolats avec une forte activité protéolytique et capables de fermenter le citrate ont été identifiés à Lactococcus lactis subsp. lactis biovar diacetylactis. Ces lactocoques possèdent au moins 3 plasmides (pPRT, pLAC, pCIT) qui portent respectivement les gènes codant pour la protéase de surface PrtP (prtP) responsable de l’hydrolyse des caséines du lait, le métabolisme du lactose (lac) et du citrate (cit). Chez 3 isolats, au lieu de l’opéron citQRP habituel des biovariants diacetylactis, le cluster citI-citMCDEFGRP a été acquis d’autres bactéries lactiques (Leuconostoc). L’originalité de l’isolat 9B réside aussi dans sa capacité à se développer à 50°C et à une spécificité d’hydrolyse des caséines différente de celles des PrtPs de type PI et PIII des lactocoques laitiers actuellement connus. Cette spécificité nouvelle (type P IV) pourrait s’expliquer par la présence de nombreuses substitutions parmi les 1775 acides aminés de la protease mature. Cette étude a mis en évidence la diversité génétique des lactocoques issus dulait de chamelle qui se traduit par de nouvelles propriétés intéressantes pour l’industrie laitière.

Mots clés : Bactérie lactique ; Lactococcus lactis subsp. Lactis biovar diacetylactis ; Plasmide citrate ; Protéinase PrtP ; Thermotolérance.

Version intégrale

Page publiée le 28 avril 2014, mise à jour le 8 octobre 2018