Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → Analyse biogéographique, floristique et écologique de Calotropis procera Ait. à l’Ahaggar

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2012

Analyse biogéographique, floristique et écologique de Calotropis procera Ait. à l’Ahaggar

Lameche, Hafida

Titre : Analyse biogéographique, floristique et écologique de Calotropis procera Ait. à l’Ahaggar

Auteur : Lameche, Hafida

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister 2012

Résumé
Ce travail porte sur Calotropis procera, arbuste dévalorisé, très abondant dans l’oued Tamanrasset. Il possède plusieurs propriétés pour être utiliser dans le domaine de la dépollution, de lutte antiacridienne, dans la toiture des maisons, dans la fabrication d’outils et en pharmacologie. Toutes les parties de cette plante (racines, feuille, tige, latex) sont utilisées dans nombreux pays. Nous avons dans le cadre de ce mémoire, réalisé une étude écologique sur cette espèce. Nous avons tenté de délimiter l’aire géographique et son extension actuelle. Une analyse dendrométrique des populations aux alentours de Tamanrasset à été réalisé comme préalable à une estimation des potentialités de cette ressource dans une perspective d’utilisation plus systématique dans différents domaines. Une répartition à l’échelle mondiale est proposée. Elle montre une présence spontanée dans l’ancien monde et une introduction invasive dans le nouveau monde. Pour l’Algérie, nous proposons une nouvelle limite septentrionale du Calotropis procera. Sa distribution est entrain de s’étendre à la faveur du surpâturage. L’étude comparative des groupements végétaux anciens et ceux réalisés à l’occasion de cette étude montre que le Calotropis passe du statut d’espèce dominée à espèce dominante à la faveur de la pression anthropique sur le tapis végétal. L’analyse dendrométrique a permis de distinguer une diversité dans la structure de ces populations en fonction de l’intensité des exploitations. Cette variabilité est due essentiellement aux coupes. Les régénérations naturelles observées démontrent que Calotropis est favorisé par cette exploitation. Ces capacités d’adaptation et ces propriétés diverses le pressente comme une espèce d’avenir.

Mots clés : Calotropis procera : Hoggar (Algérie ; massif) ; Deudrométrie : Hoggar (Algérie ; massif) ; Calotropis procera : Distribution géographique ; Phytogéographique : Hoggar (Algérie ; massif) ; Plantes à latex

Présentation

Page publiée le 30 avril 2014, mise à jour le 28 septembre 2018