Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → Analyse multicritère et modélisation du comportement d’un bassin versant dans un SIG (Système d’Information Géographique)

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2012

Analyse multicritère et modélisation du comportement d’un bassin versant dans un SIG (Système d’Information Géographique)

Nouioua, Leila

Titre : Analyse multicritère et modélisation du comportement d’un bassin versant dans un SIG (Système d’Information Géographique)

Auteur : Nouioua, Leila

Université de soutenance  : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister 2012

Résumé partiel
L’érosion des sols en Algérie touche de nombreuses régions, c’est un phénomène naturel, dû au vent et particulièrement à l’eau, qui s’exprime sur l’ensemble des terres. C’est une thématique qui s’impose de jour en jour au niveau des politiques environnementales. Le phénomène par son ampleur est aujourd’hui appréhendé en termes de risque naturel. C’est un phénomène fortement spatialisé car sa prévisibilité temporelle demeure un exercice difficile et surtout hasardeux dans l’état actuel des connaissances. En revanche la prévisibilité spatiale, objet de ce travail, peut être établie avec beaucoup de précision. En effet, depuis le début des années quatre vint dix, la communauté scientifique s’est principalement intéressée au développement des modèles qui permettent de mieux comprendre le phénomène à l’échelle de la parcelle. Cependant, les décideurs politiques ont besoin d’outils pour estimer l’érosion des sols à l’échelle régionale afin de mettre en place une stratégie de conservation des sols adaptée, de plus l’érosion a des répercussions sur les cycles des sédiments, nutriments et sur celui de la qualité des eaux. Les prédictions de ces répercussions nécessitent une modélisation du phénomène adaptée. Les phénomènes hydrologiques sont généralement étudiés au moyen des modèles hydrologiques de bassins versants. Ces modèles de bassins versants exigent l’information physiographique telle que la configuration du réseau hydrographique, la localisation de surface drainée et les propriétés géométriques de bassin versant. Traditionnellement, ces paramètres sont obtenus à partir des cartes ou des enquêtes de terrain. Pendant les deux dernières décennies, cette information a été de plus en plus dérivée directement des représentations numériques de la topographie (Modèle Numérique de Terrain : MNT). La dérivation automatisée des données topographiques par MNT est plus rapide, moins subjective et fournit des mesures plus reproductibles que les techniques traditionnelles appliquées aux cartes topographiques. Les données numériques produites par cette approche ont également l’avantage qu’elles peuvent être aisément importées et analysées par des systèmes d’information géographique (SIG). Les progrès technologiques fournis par les SIG et la disponibilité croissante et la qualité des modèles numériques de terrain ont considérablement augmenté le potentiel applicatif de ce dernier dans divers domaines : l’hydrologie, l’hydraulique, la gestion de l’eau et les investigations environnementales. Le présent travail rentre dans le cadre de la prévention des risques d’érosion hydrique en Algérie et plus particulièrement au bassin versant de Sikkak situé au nord- ouest de l’Algérie. Cependant, les méthodologies développées ici ne se limitent pas à ce contexte mais peuvent être utilisées dans d’autres situations et d’autres zones d’étude. Dans le but d’estimer les pertes en sol présentes dans notre zone d’étude, nous avons eu recours à différents modèles mathématiques, ce qui nous permettra de tester leur efficacité et lequel est le mieux adapté dans notre bassin. Nous avons également mené une analyse multicritère sur les résultats (estimations des pertes en sol) des différents modèles conçus afin d’étudier l’impact de chaque paramètre sur les résultats, et donc établir une hiérarchie de ces paramètres. Cette hiérarchie permettra donc de savoir comment pallier aux risques d’érosion dans cette zone et quelles mesures doit-on prendre pour lutter contre l’érosion.

Mots clés : Analyse multivarié ; Systèmes d’information géographique ; Cartographie : Logiciel ; Erosion : Modèle mathématiques ; Modèles hydrolique ; Rivage : Protection ; Bassins hydrographiques

Présentation

Page publiée le 30 avril 2014, mise à jour le 29 septembre 2018