Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → Caractéristiques écologiques des peuplements d’Araneae (Arthropodes, Arachnides) en relation avec la végétation dans différents agroécosystèmes

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2012

Caractéristiques écologiques des peuplements d’Araneae (Arthropodes, Arachnides) en relation avec la végétation dans différents agroécosystèmes

Outemzabet, Malika

Titre : Caractéristiques écologiques des peuplements d’Araneae (Arthropodes, Arachnides) en relation avec la végétation dans différents agroécosystèmes

Auteur : Outemzabet, Malika

Université de soutenance  : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister 2012

Résumé
Afin de montrer le rôle que joue la végétation des agroécosystèmes pour la communauté des Aranéides qui y vivent, une étude mensuelle a été menée au niveau de l’institut technique des grandes cultures d’Oued Smar durant une année allant de novembre 2010 à octobre 2011. Cette étude vise à mieux connaître l’écologie, la diversité et la distribution de cette communauté d’Aranéides en fonction de la hauteur de végétation. Pour cela, six stations ont été choisies, cultivées ou non ; le trèfle au niveau des stations A et F, le blé tendre dans la station B, le colza dans la station C, le blé dur dans la station D. La station E n’a pas été cultivée mais nous trouvons plusieurs espèces végétales. Les Aranéides ont été prélevés à 1 ’aide de six pièges Barber dans chacune des stations choisies car c’est la méthode la plus idéale pour la faune étudiée. Ils sont restés opérationnels durant toute l’année d’étude et ont été vidés mensuellement. Plusieurs groupes taxonomiques ont été récoltés dont les Aranéides qui ont été déterminés jusqu’à l’espèce. L’étude pédologique saisonnière des paramètres physico-chimiques a montré que le sol de nos stations est argileux limoneux et que les taux de matière organique, du calcaire total, du pH ainsi que de la conductivité varient en fonction des stations. Un total de 600 individus a été échantillonné dont 303 mâles adultes, 116 femelles adultes et 181 juvéniles. Cet effectif est réparti sur 18 familles, 36 genres et 46 espèces. Les résultats montrent l’abondance de Diplocephalus graecus avec 145 individus dans toutes les stations, cette espèce appartient à la famille des Lyniiphidae qui est aussi la famille la plus diversifiée avec 11 espèces. Elle est suivie par la famille des Gnaphosidae et la famille des Salticidae avec 5 espèces pour chacune d’elles. L’étude de la diversité spécifique révèle l’existence d’une variation dans les six stations qui peut être expliquée par la différence de la hauteur de végétation qui y cultivée. Ces résultats sont confirmés par les tests statistiques réalisés dans notre étude synécologique. Une corrélation significative existe entre l’abondance des différentes espèces et la hauteur de végétation de cet agroécosystème, cela peut être expliqué par le fait que le couvert végétal offre des habitats pour les espèces d’Aranéides vivant dans de tels milieux. L’étude phénologique des espèces d’Aranéides étudiées indique que la phénologie diffère d’une espèce à une autre et que l’activité des mâles est beaucoup plus grande que celle des femelles. Cinq périodes d’activité ont été enregistrées pour nos espèces et deux périodes de reproduction sont constatées. Les caractéristiques du milieu sont importantes pour la communauté d’Aranéides où les espèces occupent différentes niches écologiques, la végétation avec sa structure et sa hauteur se révèle donc un facteur très important qui influence la richesse spécifique ainsi que 1’ abondance.

Mots clés : Aranéidés : Harrach, El-(Algérie) ; Ecologie agricole : Plantes : Harrach, El-(Algérie) ; Biotopes ; Diversité végétale ; Granulométrie ; Indicateurs biologiques

Présentation

Page publiée le 30 avril 2014, mise à jour le 29 septembre 2018