Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2014 → Ecologie des peuplements d’Araneae (Arthropodes, Arachnides) en relation avec les pratiques agricoles dans la région de Oued Smar (Alger)

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2014

Ecologie des peuplements d’Araneae (Arthropodes, Arachnides) en relation avec les pratiques agricoles dans la région de Oued Smar (Alger)

Mansouri, Hassiba épse. Tabet

Titre : Ecologie des peuplements d’Araneae (Arthropodes, Arachnides) en relation avec les pratiques agricoles dans la région de Oued Smar (Alger)

Auteur : Mansouri, Hassiba épse. Tabet

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Magister 2014

Résumé
Dans le contexte actuel de l’agriculture mondiale, l’évolution des techniques agricoles s’est accompagnée de l’utilisation massive de composés naturels ou synthétiques (fumier, engrais, pesticides etc...). Cette intensification des pratiques agricoles réduit à la fois la biomasse et la diversité du peuplement des arthropodes. Les Araignées font partie de ce phylum ; elles sont des invertébrés prédateurs considérés comme des agents de contrôle biologique des densités de certains insectes nuisibles et comme indicateurs écologiques. En raison de leur importance dans le domaine de l’agriculture, nous avons choisi la station expérimentale de l’Institut Technique des Grandes Cultures de Oued Smar pour étudier l’impact des pratiques agricoles sur la densité, la diversité et la distribution des communautés d’araignées. Dans le but de mener à bien notre étude, nous avons délimité trois parcelles (stations) à l’intérieur du champ. La première, où est pratiquée la culture du trèfle, est soumise à différentes pratiques agricoles mais non traitée par les produits phytosanitaires ; la deuxième, cultivée en blé est soumise aux mêmes conditions que cette dernière mais elle est épandue par un herbicide et la troisième, laissée à l’état naturel, loin de toute activité agricole, est située à la périphérie de cet agro écosystème. Les prélèvements ont été réalisés grâce à des pièges posés dans les milieux échantillonnés « piège BARBER » durant une année, allant de janvier 2010 à janvier 2011. Un total de 752 individus a été récolté dont 343 males, 185 femelles et 224 juvéniles. Ces derniers appartiennent à 17 familles, 39 genres et 52 espèces dont une est probablement nouvelle pour la science. L’inventaire des familles de notre région d’étude fait ressortir une abondance élevée pour la famille des Lycosidae, qui représente 28,46%. Ce résultat affirme que la prolifération de cette famille est très favorable à la croissance du blé en limitant les populations de pucerons infestant ce champ, pouvant par conséquent être proposée pour la lutte biologique. L’étude comparative des peuplements d’araignées des trois stations fait ressortir l’effet négatif des pratiques agricoles sur la richesse spécifique et la densité de ces espèces ; quant à la diversité, celle-ci n’est que légèrement affectée. Il est intéressant de signaler que l’effet des herbicides n’a pas engendré un déséquilibre marquant, contrairement au labour qui a eu un effet préjudiciable sur les araignées. L’étude du cycle d’activité des ces espèces montre que l’activité des mâles aussi bien que celle des femelles des espèces récoltées augmente essentiellement durant les périodes printanière et automnale, qui coïncident avec la période de reproduction et de ponte.

Mots clés : Pesticides ; Diversité des espèces ; Aranéidés : Alger (Algérie) ; Trèfles : Alger (Algérie) ; Climat : Changements : Alger (Algérie) ; Ecologie agricole : Alger (Algérie) ; Araignées : Effets des herbicides

Présentation

Page publiée le 1er mai 2014, mise à jour le 17 janvier 2018