Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → CONTRIBUTION A L’ETUDE ANATOMIQUE, HISTOCHIMIQUES ET STRUCTURALE DES LEMMES DU Lygeum spartum L.

Université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf d’Oran (2012)

CONTRIBUTION A L’ETUDE ANATOMIQUE, HISTOCHIMIQUES ET STRUCTURALE DES LEMMES DU Lygeum spartum L.

MECHEMACHE Ilhem

Titre : CONTRIBUTION A L’ETUDE ANATOMIQUE, HISTOCHIMIQUES ET STRUCTURALE DES LEMMES DU Lygeum spartum L.

Auteur : MECHEMACHE Ilhem

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf d’Oran

Grade : Magister 2012

Résumé
Lygeum spartum L. est une espèce typique des régions méditerranéennes semi-arides appartenant à la famille des Poacée. Cette espèce contribue à la stabilité du sol, diminue la contamination environnementale et constitue une ressource importante de fibres papetière. Cette espèce comprend en Algérie deux cytotypes : l’un diploïde à 2n=16 et l’autre polyploïde à 2n=40. Dans le cadre de la valorisation de cette espèce, l’étude a concerné la recherche d’éventuelles différences structurales entre les inflorescences et infrutescences de Lygeum spartum L. saines diploïdes et polyploïdes et celles polyploïdes ayant des anomalies .Plusieurs aspects ont été étudié dans ce travail. L’étude cytologique a montré l’existence de différences anatomiques entre les deux cytotypes de Lygeum spartum L. , c’est uniquement les inflorescences diploïdes jeunes qui présentent un parenchyme étoilé et un autre à méat - caractères d’adaptation aux xérophytisme-.Le parenchyme et le parenchyme à méat seront transformé en un collenchyme angulaire dans un stade plus avancé du développement des infrutescences, c’est uniquement dans les infrutescences diploïdes que le collenchyme angulaire sera remplacé en un type collenchyme rond. Les différences sont bien distinctes entre les infrutescences saines et celles malformées, l’existence de deux types de fibres verticales et horizontales chez infrutescences saines et une lignification précoce d’un seul type de fibres verticales dans les infrutescences malformées. L’étude histochimique réalisée spécifiquement pour l’étude des lignines a montré que les radicaux conniféryls sont dominants dans toutes les zones lignifiées. L’examen morphologique et biométrique des fibres montre qu’elles sont de formes hétérogènes, leurs longueurs moyennes 0,22 mm pour les infrutescences malformées, 1,12 mm pour les infrutescences saines du même cytotype polyploïde et de 0,62 mm pour le cytotype diploïde .Le test statistique (ANOVA) indique la présence de différences significatives entre les trois populations. L’étude peut conduire à une meilleure préservation et conservation des deux cytotypes pour un développement durable des zones arides et semi-arides Algériennes.

Mots clés : Lygeum spartum L . ; anatomie ; histochimie ; lemmes ; Algérie

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 2 mai 2014, mise à jour le 1er octobre 2018