Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2013 → Diversité des populations naturelles de Stipa tenacissima L en Algérie : Approches Phénotypique, Caryologique et Moléculaire

Université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf d’Oran (2013)

Diversité des populations naturelles de Stipa tenacissima L en Algérie : Approches Phénotypique, Caryologique et Moléculaire

BOUSSAID Mohamed

Titre : Diversité des populations naturelles de Stipa tenacissima L en Algérie : Approches Phénotypique, Caryologique et Moléculaire.

Auteur : BOUSSAID Mohamed

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf d’Oran

Grade : Doctorat 2013

Résumé
Le travail porte sur l’étude de la diversité phénotypique, caryologique et moléculaire des populations spontanées de l’alfa « Stipa tenacissima L ».Cette étude repose essentiellement sur un large échantillonnage réalisé en Algérie particulièrement sur la zone steppique et sur les hauts plateaux. Au terme de cette étude, une panoplie d’information fait l’objet d’acquisition relative à la diversité de l’espèce. Sur la base des traits des différentes parties de l’appareil végétatif et reproducteur des plantes issues de différentes provenances, l’étude phénotypique révèle une importante variabilité inter et intra-populationnelle. La longueur des glumes supérieure et inférieure et la longueur du lemme sont les caractères les plus discriminants. L’étude caryologique décèle deux groupes de populations sur la base du degré de ploïdie ; un groupe diploïde de 14 populations et un groupe hexaploïdes de 03 populations. Cette séparation des populations échantillonnées a été en grande partie appuyée et confirmée par l’utilisation du marqueur moléculaire ISSR, par une classification hiérarchique basée sur la méthode UPGMA. La corrélation est hautement significative entre la longitude et le niveau de ploïdie. C’est dire que toutes les populations polyploïdes occupent la même longitude. Les stations y sont caractérisées par des sols pauvres de texture à dominance sablonneuse sous l’influence d’un climat aride. L’analyse de la variabilité de ces populations, par le biais des marqueurs ISSR, révèle une différence significative. Les 12 amorces utilisées en PCR pour amplifier l’ADN de chaque individu de l’ensemble des 170 prélevés se sont révélées polymorphes. Au total, 214 bandes reproductibles dont 212 polymorphes ont été amplifiées. L’usage de ces bandes ISSR dans l’analyse statistique UPGMA montre une large diversité génétique entre ces populations et entre les individus à l’intérieur de chaque population.

Mots clés : Stipa tenacissima ; trait ; phénotype ; caryotype ; ISSR ; variabilité ; Algérie.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 2 mai 2014, mise à jour le 11 octobre 2018