Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → Contribution à la valorisation des tufs d’encroutements en technique routière saharienne

Ecole nationale polytechnique (2007)

Contribution à la valorisation des tufs d’encroutements en technique routière saharienne

Morsli Ouhachi, Mériem

Titre : Contribution à la valorisation des tufs d’encroutements en technique routière saharienne

Auteur : Morsli Ouhachi, Mériem

Université de soutenance : Ecole nationale polytechnique

Grade : Doctorat 2007

Résumé
Les travaux portent sur l’étude expérimentale du phénomène de durcissement et sur la stabilisation des tufs d’encroûtements. Les résultats obtenus ont mis en évidence l’existence d’une teneur en eau pour laquelle le durcissement est maximal et ont exclu tout compactage à sec pour ce type de matériaux. L’analyse des résultats au MEB et l’évolution de la cohésion des échantillons compactés à différentes teneurs en eau et conservés dans diverses conditions convergent vers une explication de l’origine du durcissement par des cycles de dissolution-recristallisation donnant naissance à des liens cimentés locaux. L’étude portant sur l’amélioration des performances d’un tuf calcaire médiocre par ajout de sable de dune, a montrée que l’incorporation de ce dernier, à des taux variant de 5 à 35%, densifier le matériau et réduit la teneur en eau optimale de compactage. La portance, la résistance à la compression simple et l’aptitude au compactage des mélanges s’en trouvent améliorées. Le taux optimal d’incorporation de sable de dune est estimé à 25%. A ce taux, on note : une réduction de 25 % de la teneur en eau de compactage ; une augmentation de 30% de l’indice portant ; un module sécant supérieur à celui d’un tuf de référence quelles que soient les contraintes auxquelles le matériau est soumis. La thèse comporte cinq chapitres : - Le premier chapitre est une revue bibliographique sur la genèse de la formation des tufs d’encroûtements. - Le deuxième chapitre est une synthèse bibliographique de l’utilisation des tufs d’encroûtements en géotechnique routière. - Le troisième chapitre est une analyse critique des principes de dimensionnement des chaussées en matériaux non traités. - Le quatrième chapitre traite de l’étude du phénomène de durcissement dans une nouvelle approche. - Le dernier chapitre est consacré à la stabilisation des tufs d’encroûtements par la technique de mélange de matériaux.

Mots clés : Tufs d’encroûtements ; Cristallisation

Bibliothèque Ecole Nationale Polytechnique

Portail National de Signalement des Thèses (PNST)

Page publiée le 3 mai 2014, mise à jour le 1er août 2018