Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2012 → Activité antioxydante et inhibitrice vis-à-vis de l’élastase d’extrait de polyphénols d’olive (Olea europaea L.)

Université Ferhat Abbas de Sétif (2012)

Activité antioxydante et inhibitrice vis-à-vis de l’élastase d’extrait de polyphénols d’olive (Olea europaea L.)

BISSET Seghira

Titre : Activité antioxydante et inhibitrice vis-à-vis de l’élastase d’extrait de polyphénols d’olive (Olea europaea L.)

Auteur : BISSET Seghira

Université de soutenance : Université Ferhat Abbas de Sétif

Grade : Magister 2012

Résumé
Trois variétés d’Olea europaea L. cultivées en Algérie ont été investiguées pour leurs caractères pomologiques, leur contenu en polyphénols et en flavonoïdes ainsi que pour le profil qualitatif de ces composés (CCM). L’effet antioxydant de l’extrait polyphénolique de ces variétés et de certains de leurs composés (tyrosol, et oleuropéine) a également été déterminé par trois tests complémentaires. Finalement l’activité inhibitrice vis-à-vis de l’élastase a été également évaluée. La caractérisation pomologique des trois variétés étudiées a montré une différence intervariétale. Alors que la méthode de Folin-Ciocalteu a révélé la richesse et la différence des extraits aqueux de ces variétés en polyphénols. Concernant, la teneur en flavonoïdes déterminées par la méthode de trichlorure d’aluminium, les trois variétés contient une teneur significativement différente (p<0.05), et elle est moindre importante par rapport à celle des polyphénols totaux. D’autre part, le criblage préliminaire des extraits par CCM a illustré la présence de nombreux constituants, parmi lesquels l’oleuropéine, le tyrosol, la catéchine, et la vanilline. Les résultats obtenus pour le pouvoir antioxydant évalué par les trois tests, le test de DPPH•, le test du blanchissement de ß-caroténe et le test du pouvoir réducteur, il ressort que les variétés étudiés, présentent une grande capacité antioxydante. Alors que, l’évaluation de l’activité antioxydante des polyphénols d’olive, le tyrosol et l’oleuropéine, a montré que ce dernier possède une activité antioxydante importante soit par le test de DPPH ou par le test de potentiel réducteur, tandis que le tyrosol est faiblement actif, alors que les deux polyphénols n’ont pas manifesté un effet préventif significatif vis-à-vis de la peroxydation du β-carotène. La détermination de l’effet inhibiteur vis-à-vis de l’élastase a montré de leur part une activité inhibitrice significative (p˂0.05) vis-à-vis cet enzyme pour les trois variétés, ainsi pour l’oleuropéine mais ils sont moins actifs que celle du standard, l’α1-antitrypsine, concernant le tyrosol, il a montré un effet inhibiteur très faible.

Mots clés : polyphénols-flavonoïdes-fruit de l’olivier-Tyrosol

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 13 mai 2014, mise à jour le 20 septembre 2018