Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2008 → Contribution de la géophysique et de la photo-interprétation à l’étude de l’instabilité de terrains dans la région de Constantine

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2008

Contribution de la géophysique et de la photo-interprétation à l’étude de l’instabilité de terrains dans la région de Constantine

Derouiche Ali

Titre : Contribution de la géophysique et de la photo-interprétation à l’étude de l’instabilité de terrains dans la région de Constantine

Auteur : Derouiche Ali

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Magistère 2008

Résumé
Parmi les aléas naturels dans la région de Constantine, les mouvements de terrain sont probablement les plus nuisibles à l’environnement naturel et humain. Cette région est l’une des régions Algériennes la plus touchée par ce phénomène, car elle est située dans un environnement géomorphologique complexe et située sur un des plus important axes sismique de l’Est Algérien. L’instabilité de terrain dans cette région affecte dangereusementde nombreux sites, et touche presque un tiers du tissu urbain de la ville de Constantine et plusieurs axes routiers. Le siège de ces manifestations d’instabilité est les dépôts du Mio-pliocène représentés pour l’essentiel de conglomérats cimentés par une matrice argilosableuse, de sables et de graviers, d’argiles gypsifères et de calcaires lacustres. Dans ces dépôts Mio-pliocène, hétérogène à échelle métrique, la proportion de matériaux perméable est faible, mais certains sables et graviers ont une grande importance, car ils favorisent la mise en charge de l’eau dans le massif. Les informations apportées par la photo interprétation et les études géophysiques réalisées sont concordantes et ont permis de confirmer le rôle fondamental joué par l’eau superficielle, le drainage de ces eaux et l’effet de pente accélèrent le processus d’instabilité de terrain et augmente par conséquent la vulnérabilité de ces sols liés à la construction ou tout projet d’aménagement. Le travail mené dans le cadre de ce mémoire de Magister et de réaliser une étude intégrée exploitant une des méthodes géophysique par courant continu permettant d’identifier les zones conductrices ou résistantes, la modélisation de ces données géophysiques confrontées à celle de la photo-interprétation nous a permis de dresser sur la carte de Constantine les zones favorables aux glissements.

Mots clés : Glissement de terrain Géologie Géophysique Photos satellitaires

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 17 mai 2014, mise à jour le 27 septembre 2018