Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2006 → Potentiel en substances utiles non métalliques (gypse et sel gemme) du bassin de Mila (Algérie nord orientale)

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2006

Potentiel en substances utiles non métalliques (gypse et sel gemme) du bassin de Mila (Algérie nord orientale)

Remmache Ilhem

Titre : Potentiel en substances utiles non métalliques (gypse et sel gemme) du bassin de Mila (Algérie nord orientale)

Auteur : Remmache Ilhem

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Magister 2006

Résumé
Le bassin de Mila, formant la partie occidentale du grand bassin néogène constantinois, recèle un potentiel en substances utiles non négligeable. Les principales substances utiles de ce bassin sont représentées essentiellement par des dépôts évaporitiques (gypses et sel gemmes) et des argiles. La mise en place de ces dépôts est liée à l’évolution géodynamique et sédimentologique de ce bassin au cours des temps géologiques et particulièrement durant le Mio-Pliocène. La répartition spatiale des dépôts évaporitiques et leur importance dans le bassin de Mila, montre que les dépôts de gypse sont plus répandus et plus important que ceux du sel gemme, dont la présence reste limitée à la région d’Ahmed Rachedi. Par ailleurs, les dépôts de gypse se particularisent par une grande variation d’épaisseur d’une région à l’autre. A ce propos, les dépôts de gypse d’importance économique s’observent dans les régions de Guettara, Djebel Dorbane et Ahmed Rachedi. Les caractéristiques géologiques et gitologiques des dépôts évaporitiques du bassin de Mila, laissent apparaître une évolution de ce dernier en un système de petites lagunes fermées, ou se concentrent des saumures. L’individualisation de petites lagunes à saumures riche en Ions So3—, Ca++, Na+, Cl- et sous l’effet de l’évaporation engendre la précipitation de gypse et de sel gemme. La morphologie des dépôts de gypse et de sel gemme du bassin de Mila laisse apparaître, une 1ère génération d’évaporites en couches alternant souvent avec des niveaux d’argiles, de marnes et de calcaires lacustres et une 2 ème génération de morphologie filonienne, sécante au litage des formations précédentes. Cette dernière génération est le résultat des phénomènes de dissolution et de précipitation dans les fractures engendrées par la néotectonique post-dépôt évaporitiques.

Mots clés : Mila Gypse Substances utiles Bassin Substances non métalliques Sel gemme

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 17 mai 2014, mise à jour le 3 octobre 2018