Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → Le bassin-versant de la Seybouse (Algérie orientale) : hydrologie et aménagement des eaux

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2013

Le bassin-versant de la Seybouse (Algérie orientale) : hydrologie et aménagement des eaux

Louamri, Abdelaziz

Titre : Le bassin-versant de la Seybouse (Algérie orientale) : hydrologie et aménagement des eaux

Auteur : Louamri, Abdelaziz

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Doctorat 2013

Présentation
Le cadre de travail choisi, le bassin –versant, est idéal pour étudier l’enchaînement des phénomènes de l’amont à l’aval, par la connaissance des facteurs de l’écoulement, et celle de ses différentes manifestations. Sans prétendre être exhaustive, l’étude aborde en les approfondissant certains thèmes : la cartographie des pluies moyennes annuelles et fréquentielles, les transports solides des cours d’eau. Mon choix du bassin de la Seybouse a été renforcé et conforté par la disponibilité des données de mesures (pluviométrie, concentrations pour l’étude des transports solides en suspension) grâce au travail des services de l’A.N.R.H.

Le document est organisé en trois parties :
* La première partie est destinée à dégager les caractères principaux des paramètres climatiques : étude détaillée et cartographie des précipitations, annuelle et interannuelle, et les pluies fréquentielles annuelle décennales sèche et humide. Par ailleurs, étude des températures, de l’évapotranspiration Potentielle E.T.P. et des bilans hydriques.
* La seconde partie est consacrée à l’étude des écoulements liquides et la mobilisation des eaux superficielles. Après avoir présenté le cadre physique du bassin versant et ses caractères morphométriques, cette partie a porté sur l’analyse des bilans annuels, les écoulements mensuels et les phénomènes extrêmes (crues). L’aménagement des eaux est abordé à travers les barrages et les transferts hydrauliques ;
* La troisième partie aborde les apports solides de l’oued Seybouse et leurs relations avec les écoulements liquides. Les transports solides en suspension sont étudiés grâce aux données de mesures de quatre stations hydrométriques. L’étude de cas sera consacrée aux transports solides de l’oued Bouhamdane, leur modélisation en relation avec les écoulements liquides et leur impact sur l’envasement du barrage de Hammam Debagh.

Mots clés : أمطار صبیبات سائلة نقل صلب نمدجة خرائط تهیئة حوض واد السیبوس rain liquid flow sediment transport modeling mapping planning Seybouse wadi basin pluies débits liquides transports solides modélisation cartographie aménagement bassin de l’oued Seybouse

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 18 mai 2014, mise à jour le 2 mai 2018