Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2011 → L’impact de l’atrium sur le confort thermique dans les bâtiments publics : Cas de la Maison de culture à Jijel

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2011

L’impact de l’atrium sur le confort thermique dans les bâtiments publics : Cas de la Maison de culture à Jijel

Rahal Samira

Titre : L’impact de l’atrium sur le confort thermique dans les bâtiments publics : Cas de la Maison de culture à Jijel

Auteur : Rahal Samira

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Magister 2011

Résumé
Les grands volumes vitrés que sont les atriums, formes répandues auxquelles font appel beaucoup d‟architectes dans leurs projets, sont souvent caractérisés par des problèmes thermiques et de circulation d‟air, qui peuvent rendre ces espaces impraticables durant l‟été. Bien que ces espaces soient attrayants par de nombreux aspect, ils présentent souvent des défauts majeurs qui nuisent au confort des occupants et peuvent provoquer des consommations excessives d‟énergie. L‟objectif de ce travail est de déterminé le comportement thermiques des espace atriums sous nos latitude, et valoriser la ventilation naturelle dans ce dernier comme stratégie passive de rafraichissement en été, dans l‟optique de contribuer à l‟amélioration de la conception des atriums adéquats à notre climat méditerranéen. Dans ce contexte une campagne de mesures in situ est élaborée dans l‟atrium de la maison de la culture de la ville de Jijel, durant deux périodes estivales et hivernales, où plusieurs scénarios ont fait l‟objet d‟une étude sur les ambiances thermiques- aéraulique. L‟interprétation des données récoltées sur les lieux montre que, effectivement en période estivale l‟atrium constitue une source d‟inconfort à l‟intérieur du bâtiment, illustré par une surchauffe excessive et une stratification accentuer en absence total d‟un renouvellement d‟air par ventilation naturelle, l‟incorporation de cette dernière a permet une abaissée des températures d‟air et par suite, un rafraichissement des ambiances interne est senti. Tandis que, en période hivernale l‟atrium révèle un aspect bioclimatique, jouant le rôle d‟un capteur solaire, régulant ainsi les variations des températures, et rapportant des degrés précieux pour le chauffage de l‟espace. Cette étude s‟appuie aussi sur une simulation numérique, dont le model étudie dans la partie investigation a servi de support à cette étude menée en utilisant le programme « EDSL TAS program version 9.1.4.2 ». Qui permet d‟une part, de vérifier les résultats obtenus par la campagne de mesure. Et d‟autre part, valoriser l‟aspect rafraichissant des deux types de ventilation naturelle (transversale et par tirage thermique) à travers plusieurs scénarios. Dont les résultats apparaissent intéressants par rapport au confort thermique résultant de la combinaison entre ces deux types de ventilation naturelle.

Mots clés : Atrium ambiance thermo-aéraulique stratification thermique ventilation naturelle simulation numérique.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 18 mai 2014, mise à jour le 25 septembre 2018