Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2009 → Impact de la végétation sur le microclimat urbain et le confort thermique extérieur : Cas des allées Ben Boulaid à Batna

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2009

Impact de la végétation sur le microclimat urbain et le confort thermique extérieur : Cas des allées Ben Boulaid à Batna

Zemoura Zineddine

Titre : Impact de la végétation sur le microclimat urbain et le confort thermique extérieur : Cas des allées Ben Boulaid à Batna

Auteur : Zemoura Zineddine

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Magister 2009

Résumé
Les grandes villes, en période estivale, développent de plus en plus fréquemment certains problèmes liés au phénomène d’« îlot de chaleur urbain ». La minéralisation des villes, en remplaçant la végétation par du béton et de l’asphalte contribue à ces nuisances. Les espaces urbains publics, composants fondamentaux dans la ville, support des activités urbaines. Lieux de rencontre et de sociabilité, là où se fabrique la citoyenneté. Le taux d’urbanisation accéléré a négligé ces espaces, par conséquence on assiste à leur déclin et leur dégradation. Leurs absence de a engendré la dégradation du microclimat. Actuellement les projets de villes durables exigent leur requalification afin d’affirmer la cohésion et l’identité urbaine en s’appuyant sur l’hospitalité de ces lieux. La requalification réside dans l’amélioration de leur qualité. Cette dernière dépend essentiellement du microclimat et le confort thermique. Le microclimat généré est le résultat de l’interaction entre les paramètres du mésoclimat et l’unité urbaine. Par conséquence, de part leurs géométries, leurs formes, leurs orientations, les matériaux et les éléments composants, le concepteur peut intervenir à l’amélioration de leur confort thermique. Beaucoup de recherches ont démontré que la minéralisation généralisée a augmenté le problème de surchauffe et l’inconfort dans les espaces urbains publics. C’est pourquoi l’intégration de l’élément naturel se révèle d’une grande importance. L’arbre urbain présente plusieurs avantages écologiques : Il offre l’ombre et refroidit l’air ambiant, atténue le bruit et filtre la pollution. Dans l’objectif d’évaluer les avantages de l’arbre urbain, ce travail a étudié l’impact de la végétation sur le microclimat et le confort thermique dans les Allées Ben boulaïd : Espace public, situé au centre de la ville de Batna. L’investigation a démontré qu’il développe un microclimat spécifique généré grâce aux différents éléments qui le composent

Mots clés : Espace public urbain Végétation Microclimat Confort thermique extérieur

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 18 mai 2014, mise à jour le 5 octobre 2018