Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Comportement du chêne liège (Quercus suber L.) aux températures extrêmes

Université Constantine 1 (ex Mentouri) 2007

Comportement du chêne liège (Quercus suber L.) aux températures extrêmes

Ferhati Maria

Titre : Comportement du chêne liège (Quercus suber L.) aux températures extrêmes

Auteur : Ferhati Maria

Université de soutenance : Université Constantine 1 (ex Mentouri)

Grade : Magistère 2007

Résumé
Les changement climatique et l’élévation de la température par effet de serre. L’analyse des variation thermique de la région d’El Kala sont situées dans la fourchette 35-45°C avec des durées et fréquences variables, mais beaucoup plus concentrées dans la gammes36 – 40°C, qui n’ont aucune incidence sur la biologie de l’essence dont le tempérament est thermophile. Les résultats obtenues sur le plan biochimique montrent que les semis s’adaptent très bien à ces températures élevées, sans pour cela que la croissance soit altérée. Les différents organes étudiés montrent que la proline et les sucres solubles se concentrent préférentiellement au niveau du feuillage, de la racine et des tiges. Ce travail est d’un intérêt pratique pour les forestier afin d’évaluer le risque à moyen terme des coups de chaleur sur les reboisement de chêne liège.

Mots clés : Chêne liège Région d’El Kala Variation thermique

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 19 mai 2014, mise à jour le 5 octobre 2018