Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2007 → Etude comparative du transport solide en suspension entre les sous bassins des Oueds Zeddinne et Tikazale W. Chéliff.

Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH) 2007

Etude comparative du transport solide en suspension entre les sous bassins des Oueds Zeddinne et Tikazale W. Chéliff.

Touahir Sabah

Titre : Etude comparative du transport solide en suspension entre les sous bassins des Oueds Zeddinne et Tikazale W. Chéliff.

Auteur : Touahir Sabah

Etablissement de soutenance : Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH)

Grade : Magister 2007

Résumé
Les analyses hydrologiques et de transport des sédiments fluviatiles ont été menées sur le bassin de Chéliff (centre de l’Algérie) depuis un demi de siècle. Ces analyses ont été successivement réalisées pour développer un ensemble d’éléments et d’outils de prise de décisions pour une meilleure gestion hydraulique des principaux barrages du Chéliff. Une définition préalable de l’ensemble des paramètres géomorphologiques, géologiques, hydrologiques et climatiques des deux sous bassins versants voisins appartenants au haut Chéliff (oued Zeddine et oued Tikazale), a été effectuée. L’analyse quantitative et qualitative détaillée des débits liquides et des débits solides mesurés au niveau de nos sous bassins d’étude a permis de dégager des relations entre le transport solide des oueds et leurs débits afin d’estimer un paramètre identificateur de transport solide pour les deux bassins, à savoir l’érosion spécifique. Ce dernier nous a permis de comparer nos bassins entre eux et de bien comprendre le processus du transport solide à l’échelle de surface et de temps. L’examen des relations des concentrations en fonction des débits de crue par l’utilisation des courbes en hystérésis a permis d’identifier les principales classes d’évolution, qui sont dans la majorité des cas des courbes simples, des courbes dans le sens des aiguilles d’une montre puis dans le sens contraire et enfin en forme de huit, pour chaque bassin d’étude. Le modèle en courbe simple traduit une action érosive instantanée et un transport des sédiments en suspension rapide, provoqués par des averses courtes et violentes sur des sols généralement secs, fragiles et peu protégés.

Mots clés : Bassin versant ; débit ; crue ; transport solide ; Zeddine (oued) ; Tikazale (oued) ; Ain defla

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 30 mai 2014, mise à jour le 25 septembre 2018