Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2010 → Contribution à l’étude de l’infiltration à travers le barrage de Beni Haroun - Mila

Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH) 2010

Contribution à l’étude de l’infiltration à travers le barrage de Beni Haroun - Mila

RATIAT Abdelkader

Titre : Contribution à l’étude de l’infiltration à travers le barrage de Beni Haroun - Mila

Auteur : RATIAT Abdelkader

Université de soutenance : Ecole nationale supérieure d’hydraulique (ENSH)

Grade : Magister 2010

Résumé
Certains barrages algériens sont confrontés au problème des infiltrations à travers les rives et les fondations. L’étude de ce phénomène s’avère prioritaire, car il peut mettre en danger la stabilité du barrage et réduire sa capacité utile .C’est le cas en particulier du barrage de Béni Haroun, qui se trouve dans la Wilaya de Mila, et qui est considéré comme l’un des plus grands barrages d’Algérie. Ce barrage souffre depuis certains temps d’infiltrations de l’eau, ce qui peut provoquer un risque d’érosion interne. Dans le but de lutter contre ce dernier, nous avons entamé une étude détaillée sur ce problème, afin de déterminer la provenance de ces eaux et les travaux d’étanchéités devront être effectués. Les résultats obtenus montrent la complexité de ce mal. Malgré cela, ils permettent de proposer des solutions pour lutter contre ce dernier.

Présentation

Thèses Magister (ENSH)

Page publiée le 30 mai 2014, mise à jour le 16 septembre 2018