Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Mali → Contribution des ressources naturelles renouvelables dans l’atteinte de la sécurité alimentaire dans les collectivités territoriales du Mali

Université de Bamako (2006)

Contribution des ressources naturelles renouvelables dans l’atteinte de la sécurité alimentaire dans les collectivités territoriales du Mali

N’DIAYE Baba Faradji

Titre : Contribution des ressources naturelles renouvelables dans l’atteinte de la sécurité alimentaire dans les collectivités territoriales du Mali

Auteur : N’DIAYE Baba Faradji

Université de soutenance : Université de Bamako

Grade : Diplôme d’Etudes Approfondies (D.E.A.) Population Environnement Gestion Durable des Ressources Naturelles. 2006

Présentation

La présente recherche a été menée dans la commune rurale de Banamba. Située dans la zone agro - climatique du soudan nord, la commune rurale de Banamba est caractérisée par la précarité des conditions de vie des communautés villageoises. Cette précarité se traduit par une surexploitation des ressources naturelles renouvelables installant les communautés villageoises dans l’insécurité alimentaire.

Actuellement, le problème fondamental est de parvenir à assurer la sécurité alimentaire à travers une utilisation judicieuse des ressources naturelles renouvelables de la commune. A cette fin les systèmes de production doivent permettre une utilisation durable des bases productives. En quelque sorte, les bases d’une gestion durable des ressources naturelles renouvelables doivent être posées dans le but de sceller les perspectives d’un développement durable.

Cette étude se veut une évaluation de la contribution des ressources naturelles renouvelables dans l’atteinte de la sécurité alimentaire dans la commune rurale de Banamba. A cet effet : * elle analyse les potentialités physiques de la commune ;* elle étudie les activités liées aux ressources naturelles et les revenus générés ; * elle analyse l’état de la sécurité alimentaire dans la commune ; * elle analyse la perception que les populations ont des ressources naturelles renouvelables et la valeur qu’elles leur accordent ; * elle étudie la capacité institutionnelle de la commune à gérer les ressources naturelles et/ou à soutenir des activités de gestion des ressources naturelles.

A la suite des recherches effectuées, les principaux résultats auxquels cette étude est parvenue sont les suivants :
1. Les terres cultivables, les ressources végétales et animales constituent les principales sources de revenu de la commune rurale de Banamba. Elles alimentent tous les secteurs d’activités de la commune. Dans cette optique, l’atteinte de la sécurité alimentaire dans la commune dépend largement de l’utilisation de ces ressources par les populations et des profits que celles - ci peuvent en tirer ;
2. Les ressources naturelles renouvelables de la commune sont soumises à une forte exploitation alors que la production agricole connaît une baisse tendancielle. Les niveaux de faible productivité et la dégradation de l’état des ressources naturelles renouvelables constituent ainsi les principales causes de la vulnérabilité des populations ;
3. Les textes actuels ne favorisent pas une gestion communautaire des ressources naturelles renouvelables. Ils sont imprécis et risquent de faire aboutir à une base insuffisante pour soutenir la sécurité alimentaire.

Lien vers la thèse (mémoire on line)

Page publiée le 4 juin 2014, mise à jour le 9 décembre 2015