Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2002 → Approche comparée de l’irrigation en Inde semi aride : système étatique et système communautaire : Patharwadi et Banghadewadi (Maharashtra)

Institut des Régions Chaudes (Irc) Sup Agro Montpellier (2002)

Approche comparée de l’irrigation en Inde semi aride : système étatique et système communautaire : Patharwadi et Banghadewadi (Maharashtra)

Nizery C.

Titre : Approche comparée de l’irrigation en Inde semi aride : système étatique et système communautaire : Patharwadi et Banghadewadi (Maharashtra)

Auteur : Nizery C.

Etablissement de soutenance : Institut des Régions Chaudes (Irc) Sup Agro Montpellier

Diplôme : Master of Science Développement Agricole Tropical, option GSE (Thèse M. Sc.) 2002

Résumé
Cette étude examine la relation entre population et accès à l’eau d’irrigation en zone semi-aride tropicale en Inde dans le Maharashtra. Elle concerne l’étude de cas de deux villages, Patharwadi, se rattachant à un système d’irrigation par barrage et canaux à contrôle étatique et Bhangadewadi dépendant d’un système d’irrigation conservatrice lié à l’aménagement de bassin versant. Le lien entre population et accès à l’eau est envisagé en axant l’étude sur le contexte dans lequel vit chaque population. Une approche comparée des implications ou conséquences de chaque accès à l’eau d’irrigation pour ce contexte est retenue : la recherche concerne notamment les 3 sphères technique, écosystémique et de la société, abordées à partir de 4 thèmes : aspects techniques liés à l’exécution et au fonctionnement du projet d’irrigation ; intégration communautaire et économique de la population ; agriculture ; gestion de l’eau d’irrigation. Ce travail est conduit en 3 parties qui permettent de situer le sujet dans le contexte général indien, de présenter les zones sélectionnées pour la recherche et d’élaborer une approche comparée de meurs accès à l’eau. Pour les aspects techniques liés à l’exécution et au fonctionnement du projet d’irrigation, les résultats indiquent des différences marquées entre les deux zones. A Patharwadi, l’accès à l’eau est lié à un système d’infrastructure de grande envergure, avec un investissement coûteux, un fonctionnement complexe et une maintenance onéreuse. A Bhangadewadi, le système d’irrigation est intégré à un aménagement de micro bassin versant, dont la durée de mise en œuvre est courte et le fonctionnement plutôt rapide, dont la maintenance peut être effectuée localement. Pour l’intégration économique et communautaire, la migration pour le travail apparaît plus importante à Bhangadewadi. Des groupes à vocation économique aux activités plus consistantes et moins récentes sont présents à Patharwadi. Dans le bassin versant la période d’exécution de l’aménagement stimule fortement la création de groupes d’entraide en faveur des plus défavorisés, en plus du fondement du Comité de bassin versant villageois. Cependant, une incertitude demeure quant à leur capacité à durer. A P une majorité d’exploitants cultive des cultures vivrières et de rente favorisant l’enrichissement et l’épargne. A B, les récents aménagements du bassin versant provoquent déjà des changements dans l’assolement et le choix des cultures : une tendance à pratiquer les cultures de rente se dégage sur les grandes surfaces. Cependant, il apparaît que l’augmentation de la disponibilité en eau, à B, tend à rapprocher la stratégie des agriculteurs de P. Pour la gestion de l’eau, bon nombre de différences sont présentes concernant les degrés d’équité, de flexibilité, plus favorables à B. En revanche, la quantité d’eau disponible demeure plus importante à P. Ces deux systèmes détiennent une certaine fiabilité pour les irrigants, qui résulte de la possibilité de prévoir normalement la quantité d’eau disponible, chaque année en fonction de la mousson. Cependant, le système d’irrigation semble plus sécurisant à P., du fait de l’existence d’un second accès à l’eau : les puits.

Sujet : Irrigation ; Gestion des eaux ; Réseau d’irrigation ; Gestion des ressources ; Ressource en eau ; Zone semi-aride ; Enquête ; Inde - Maharashtra

Présentation (Montpellier Sup Agro)

Page publiée le 10 juin 2014, mise à jour le 19 décembre 2017