Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1995 → Impact de la recherche en riziculture sur la production rizicole au Burkina-Faso : l’exemple du programme national riz de la station de recherche de Farako-Ba

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 1995

Impact de la recherche en riziculture sur la production rizicole au Burkina-Faso : l’exemple du programme national riz de la station de recherche de Farako-Ba

Ouattara M.

Titre : Impact de la recherche en riziculture sur la production rizicole au Burkina-Faso : l’exemple du programme national riz de la station de recherche de Farako-Ba

The impact of rice-growing research on rice production in Burkina-Faso : the example of the Farako-Ba research station’s rice national programme

Auteur : Ouattara M.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science 1995

Résumé
Au Burkina Faso, les séquences d’années de sécheresse qu’a connues le pays ont brutalement aggravé le déséquilibre entre une production agricole stagnante et une demande alimentaire croissante. Devant la montée des importations de riz, le recours à l’irrigation apparaît comme le seul moyen de réduire le déséquilibre de la balance commerciale, d’intensifier et d’assurer une production couvrant les besoins locaux. C’est ainsi que la diversité des terroirs et des conditions de mobilisation de l’eau a conduit à mettre en oeuvre différents types d’aménagements hydroagricoles. Aux bas fonds aménagés simples et améliorés s’ajoute la riziculture pluviale. Confronté à des problèmes de transfert de technologie, l’écart séparant les performances obtenues par la recherche et le niveau réel de productivité des exploitations agricoles est devenu important. Dans ce contexte, la recherche agricole se doit, pour être efficace, de diriger ses interventions vers le paysan et ses besoins spécifiques au niveau local et régional en ayant pour objectif le développement économique au niveau national. Ainsi cette approche, plus globalisante, pourrait permettre d’atteindre l’autosuffisance alimentaire

Mots-clés : BURKINA FASO ; RECHERCHE AGRICOLE ; RIZ ; IMPORTATION ; DONNEE DE PRODUCTION ; CONSOMMATION ALIMENTAIRE  ; TRANSFERT DE TECHNOLOGIE ; SOL DE BAS FOND ; RIZ PLUVIAL ; RIZ IRRIGUE

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Page publiée le 12 juin 2014, mise à jour le 2 décembre 2017