Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2001 → L’approvisionnement du grand Tunis en lait : identification des flux et stratégies des acteurs de la filière

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 2001

L’approvisionnement du grand Tunis en lait : identification des flux et stratégies des acteurs de la filière

Haddad S.

Titre : L’approvisionnement du grand Tunis en lait : identification des flux et stratégies des acteurs de la filière

Supplying Greater Tunis with milk : identification of the channel’s flows and strategies of the actors

Auteur : Haddad S.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science (MS) 2001

Résumé
Le développement relativement récent de l’élevage laitier en Tunisie a entraîné la naissance d’une importante zone productrice autour de la capitale assimilée à un véritable bassin laitier. L’organisation et le fonctionnement de ce bassin reflètent de nouvelles mutations structurelles et de nouvelles formes de localisation géographique de la production qui reposent sur un important réseau de commercialisation dominé par les centres de collecte d’une part et le colportage d’autre part. Les flux laitiers émanent de petites villes et de villes moyennes situées à proximité ou à la périphérie du grand Tunis (cas de Sidi Thabet, Kaalat Andalous, Mornaguia-Tebourba...). Ainsi, la polarisation des principaux flux par Tunis constitue le trait majeur de l’espace laitier de la Tunisie du Nord-Est. Dans le même temps, le marché du lait est devenu très concurrentiel avec une compétition exacerbée par l’étroitesse du marché et la faiblesse du pouvoir d’achat local. Enfin, malgré l’intervention massive et stimulante de l’Etat dans le secteur laitier, ce dernier reste caractérisé par de nombreux handicaps : intensification insuffisante de l’élevage qui est majoritairement situé dans de petites exploitations agricoles à fort chargement, productivité très inégale du cheptel sélectionné, conditions hygiéniques non adaptées à la vente du lait cru en crèmerie. D’autre part, la qualité microbiologique du lait colporté est médiocre. Au niveau de la transformation industrielle, la gestion difficile de la surproduction laitière durant la période de haute lactation est due au manque d’équipements nécessaires au stockage du lait au sein de l’entreprise et à la non disponibilité d’une unité de séchage du lait

Mots-clés : TUNISIE ; NORD EST ; TUNIS ; AFRIQUE DU NORD ; LAIT ; FILIERE ; COLLECTE DU LAIT ; INDUSTRIE LAITIERE

Présentation (Catalogue MeditAgri)

Page publiée le 13 juin 2014, mise à jour le 4 décembre 2017