Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 1995 → Essai de simulation d’impact des nouvelles mesures économiques (PASA 2) sur le secteur céréalier en Tunisie. Etude de cas : Behaya

Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier (IAMM-CIHEAM) 1995

Essai de simulation d’impact des nouvelles mesures économiques (PASA 2) sur le secteur céréalier en Tunisie. Etude de cas : Behaya

Tlili M.

Titre : Essai de simulation d’impact des nouvelles mesures économiques (PASA 2) sur le secteur céréalier en Tunisie. Etude de cas : Behaya

A simulation study on the effects of the new economic measures (PASA 2) on the cereal sector in Tunisia : Behaya case

Auteur : Tlili M.

Etablissement de soutenance : Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (IAMM-CIHEAM)

Diplôme : Master of Science 1995

Résumé
L’objet de cette étude consiste à simuler les effets des mesures du deuxième plan d’ajustement structurel (augmentation des prix des produits et élimination des subventions des inputs) sur le secteur céréalier dans une zone au nord de la Tunisie. Nous avons effectué une typologie des exploitations agricoles grâce à une analyse multivariable (ACP) en se basant sur deux aspects : structure et système de production. Cela nous a permis de cerner quatre exploitations types. Pour chacune des exploitations identifiées, un modèle de programmation linéaire a été construit. Un modèle régional agrégé a été construit dans le but d’analyser les conséquences prévues des nouvelles mesures économiques sur l’approvisionnement en céréales. En fait, l’augmentation des prix des céréales, excepté au sein des exploitations moyennes, ne permet pas de compenser la baisse des subventions et l’inflation. Ceci entraîne différentes réactions : allant de l’extensification (substitution du blé dur au blé tendre et mise en culture des terres en réserve) au niveau des grandes exploitations et de l’orientation des exploitations moyennes mécanisées vers les activités animales et la vente de services (travail hors exploitation, location de la mécanisation), à l’insensibilité relative des petites exploitations. En conséquence, une augmentation des prix des céréales, une facilité d’emprunts avec un rééchelonnement des dettes pour certains et un encadrement plus efficace des agriculteurs pourraient accroître la capacité de réaction de ces derniers face aux conditions du marché. Cette publication est issue de la thèse Master of Science soutenue en 1994

Mots-clés : TUNISIE ; BIZERTE ; CEREALE ; AJUSTEMENT STRUCTUREL ; PROGRAMMATION LINEAIRE ; CLASSIFICATION ; EXPLOITATION AGRICOLE ; MODELE DE SIMULATION ; SCENARIO ; ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES

Mots-clés : TUNISIE ; BIZERTE ; CEREALE ; AJUSTEMENT STRUCTUREL ; PROGRAMMATION LINEAIRE ; CLASSIFICATION ; EXPLOITATION AGRICOLE ; MODELE DE SIMULATION ; SCENARIO ; ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES

Présentation (CIHEAM-IAMM)

Version intégrale

Page publiée le 13 juin 2014, mise à jour le 12 novembre 2017